Sports
10:09 29 mai 2020 | mise à jour le: 29 mai 2020 à 10:09 temps de lecture: 3 minutes

Golf Le Montmorency: des golfeurs heureux malgré la distanciation sociale

Golf Le Montmorency: des golfeurs heureux malgré la distanciation sociale
La distanciation sociale au tertre de départ. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

DÉCONFINEMENT SPORTIF. Le début de la saison de golf était très attendu pour les fervents de ce sport alors que le Golf Le Montmorency a atteint son nombre maximal de membres avec 330.

«C’est évident qu’il y a une ferveur et ça ne dérougit pas depuis le début. Les gens ont besoin de bouger! C’est certain que la belle température donne un coup de pouce, nous pouvons accueillir 300 golfeurs par jour», assure le directeur général du club, Claude Langlois.

Claude Langlois accueille les joueurs à l’arrivée au club. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Beaucoup de préparatifs

Pour entamer cette saison de golf teintée par le coronavirus, plusieurs ajustements ont dû être apportés par la direction afin de respecter la distanciation sociale des joueurs. «Nous avons travaillé fort et c’est un peu différent de ce que les membres sont habitués, mais ça se déroule bien. Nous avons fermé le service d’entreposage des bâtons, les vestiaires et également d’autres accès. Les membres sont pris en charge dès l’arrivée au club alors que nous avons divisé l’entrée en quatre grandes zones d’attente avant de pouvoir prendre le départ. Nous avons également ajouté du désinfectant pour les mains à plusieurs endroits. Les voiturettes ont également un séparateur pour protéger les golfeurs.»

Unanimité

Même si les règles de distanciation sociale ne font pas l’affaire de tous, il était évident pour les joueurs rencontrés que l’important était le retour du golf. «Ce n’est pas important les détails pour faire respecter la distanciation sociale, ce qui est vraiment important c’est que l’on puisse prendre le départ et avoir du plaisir entre amis avec le soleil qui est au rendez-vous», mentionne un quatuor de joueurs avant de prendre le départ.

Un club en santé

Même si la pandémie se fait ressentir au niveau financier, le club s’en va dans la bonne direction selon son dirigeant. «C’est certain que ça fait mal de ne pas pouvoir compter sur la restauration et les tournois pour l’instant, mais nous avons notre nombre maximal avec plusieurs nouvelles inscriptions. Nous avons également fait passer notre clientèle plus jeune de 20 membres à 60 membres intermédiaires. C’est très positif pour le futur du club et je crois qu’il sera possible de ne pas perdre d’argent malgré la crise», termine Claude Langlois.

Le fonctionnement du club avant de prendre le départ. Il est interdit aux joueurs d’arriver plus de 30 minutes avant leur départ. (Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *