Dans nos écoles
09:36 13 juin 2020 | mise à jour le: 15 juin 2020 à 10:13 temps de lecture: 3 minutes

Une belle surprise pour une élève de l’École secondaire La Seigneurie

Une belle surprise pour une élève de l’École secondaire La Seigneurie
Andrea, qui s’intéresse beaucoup à la photographie, avec ses parents. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

RÉCOMPENSE. Andrea Galerneau a eu tout un cadeau en ouvrant la porte d’entrée de sa maison. L’organisme Forces Avenir a choisi de surprendre l’élève de secondaire trois avec l’aide de ses parents complices du méfait et de lui offrir une bourse de 10 000$ pour un programme de premier cycle universitaire à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

«Ils ont vraiment réussi la surprise, je n’avais aucune idée que cela se tramait. Je suis vraiment contente», déclare avec un large sourire la principale intéressée.

La famille Galerneau pose avec la boursière. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Une candidature de choix

Avec près de 50 écoles secondaires à éplucher, le nombre de candidatures était très élevé. Pour la responsable des communications de Forces Avenir Geneviève Perron, une qualité importante d’Andrea a fait la différence dans le processus de sélection. «C’est une élève extrêmement engagée et c’est ce qui nous a incités à la choisir parmi toutes les candidatures. Ce qui est bien avec le prix est qu’elle peut choisir d’aller étudier à n’importe quel campus de l’UQAR, dont celui de Lévis. La bourse de 10 000$ représente les frais de scolarité pour un programme de baccalauréat à L’UQAR.»

Aux anges

Même si la jeune étudiante n’a pas encore réfléchie de façon précise à son avenir, elle avoue qu’elle a toujours envisagé des études universitaires. «C’est certain que cela va faciliter ma décision. Je vois aussi le prix comme une sorte de reconnaissance pour tous les efforts que j’ai déployés à l’école. J’aime ça aider les gens et dès que je vois quelque chose dans laquelle je peux m’impliquer, je le fais», affirme celle qui aide à l’organisation du gala méritas de son école en plus de participer activement au comptoir scolaire.

Une future enseignante?

Même si les parents d’Andrea Galerneau se demandent parfois où elle trouve toute cette énergie pour s’impliquer dans son école et maintenir des bonnes notes, ils sont très heureux du dénouement. «C’est vraiment un beau cadeau et nous pensons que l’enseignement pourrait éventuellement l’intéresser et ils ont un bon programme à l’UQAR. Nous sommes heureux pour notre fille, elle travaille tellement fort et c’est plaisant de voir ses efforts soulignés. Toute la famille est heureuse pour elle!»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *