Communaute
17:05 22 mars 2021 | mise à jour le: 22 mars 2021 à 17:06 temps de lecture: 3 minutes

Québec et son littoral sous un autre angle

Québec et son littoral sous un autre angle
Une nouvelle façon de voir l’usine Stadacona de Papiers White Birch. Photo gracieuseté

ENVIRONNEMENT. La Table citoyenne Littoral Est a terminé un exercice intrigant où elle a demandé, dans le cadre d’un concours, à 21 étudiants universitaires de livrer une vision différente de celle de la Ville de Québec pour le littoral Est.

Les battures de Beauport revues et améliorées de l’équipe gagnante du concours. Photo gracieuseté

«Nous avons divisé les participants en 9 équipes et nous avons présenté les résultats des travaux en février devant 82 personnes. Les alternatives proposées pour remplacer la zone d’innovation technologique et le projet Laurentia sont intéressantes et s’inscrivent parfaitement avec notre vision citoyenne basée sur la démocratie participative, l’écologie et l’inclusion sociale», fait ressortir le fondateur de la Table citoyenne Littoral Est, Simon Parent.

Pour le principal intéressé, le concours représente une façon unique de proposer des alternatives pour redonner l’accès au fleuve. «C’est une tendance qui prend de l’ampleur et que l’on peut voir dans plusieurs villes américaines, dont Boston. Redonner l’accès à l’eau aux citoyens est primordial et je pense que les propositions prennent compte également des changements climatiques qui est un enjeu important pour le futur», précise l’homme âgé de 30 ans.

Penser différemment

Enfouissement de l’autoroute 440, création d’un corridor de biodiversité, création d’un grand parc riverain dans le quartier Maizerets et d’un parc communautaire, revitalisation des battures de Beauport, aménagement d’une bande maritime s’avançant sur l’eau et l’aménagement de sentiers pédestres et cyclistes qui apporteraient un regard renouvelé sur l’usine Stadacona de Papiers White Birch. Les idées originales ne manquent pas pour remplacer le territoire qui est réservé aux deux projets proposés par la Ville de Québec.

Nouvelle vision du secteur industriel. Photo gracieuseté

Réaliste?

On reproche parfois aux environnementalistes de rêver en couleurs, une image qui fait sourire le designer urbain.

J’estime que notre vision proposée, qui encourage l’économie locale et la création de logements en symbiose avec son environnement, est beaucoup plus réaliste que celle proposée par la Ville. La zone technologique est faite pour encourager les investissements étrangers et n’offre absolument rien pour le logement, qui est un enjeu important dans ce secteur. On connaît également tous les problèmes environnementaux liés au projet Laurentia. Pour nous, c’est ça qui est réaliste.»

Pour plus de détails, il est possible de consulter la page Facebook de la Table citoyenne Littoral Est.

La bande maritime proposée. Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *