Communaute
16:59 11 décembre 2020 | mise à jour le: 11 décembre 2020 à 17:03 Temps de lecture: 3 minutes

L’Odyssée Bleue à la rescousse de Noël

L’Odyssée Bleue à la rescousse de Noël
La fête bat son plein. (Photo gracieuseté)

ENTRAIDE. Si les membres de l’organisme l’Odyssée Bleue ne peuvent pas festoyer pour la fête de Noël, c’est le party qui se déplacera vers eux, tout simplement.

C’est l’idée qu’ont eu la coordonnatrice de l’organisme Barbara Hernandez et son bras droit et responsable des communications Yan Karmouche. Il était inconcevable pour les deux anges gardiens de ne rien faire après que la traditionnelle fête de Noël dans leur local ait été annulée en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie.

Le père Noël était sur place. Photo gracieuseté

«C’est probablement le temps de l’année le plus difficile pour les personnes seules et notre organisme compte beaucoup de gens qui ont besoin de réconfort. Une bonne partie de nos 85 membres âgées de 18 à 80 ans vivent en résidence spécialisée et c’est encore plus difficile de faire des activités avec la collaboration de ces résidences qui ne prennent aucun risque avec le contexte de la pandémie. Le résultat est que nos membres sont encore plus seuls et c’est notre mission de briser cet isolement», assure la coordonnatrice en fonction depuis 2016.

Fête extérieure

L’organisme effectuera donc une grande tournée d’une dizaine de résidences de la région de Québec afin de faire plaisir à sa clientèle souvent négligée qui a grandement besoin de réconfort.

«Rien n’a été oublié pour que notre monde passe une fête grandiose. Le père Noël sera sur place en compagnie de plusieurs lutins. Nous distribuerons des gâteries et du café, mais surtout de la chaleur humaine tout en respectant la distanciation sociale alors que l’activité sera tenue à l’extérieur. Nos membres sont au courant de notre visite et ils sont excités. C’est important qu’ils voient des visages familiers», précise Yan Karmouche.

Toujours en fonction

L’organisme, qui est resté ouvert tout au long de la pandémie, offre différentes activités à ses membres. «Nous faisons beaucoup de choses pour briser l’isolement comme du bingo, du bricolage, des cafés rencontres et même des sorties dans Québec. Comme notre local n’est pas une propriété gouvernementale, nous sommes restés ouverts durant toute la crise sanitaire avec une légère restructuration de notre local pour respecter la distanciation. Nous sommes mêmes mandatés en temps normal pour faire le nettoyage de 26 parcs à travers la ville», termine Mme Hernandez.

Voici la page Facebook de l’organisme.

Barbara Hernandez avec Yan Karmouche. Photo Métro Média – Jean Carrier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *