Communaute
15:01 10 novembre 2018

Des organismes de la région reçoivent un coup de pouce

ENTRAIDE. Quatre organismes de la région de Québec ont reçu un montant total de 78 000$ pour la cause de la santé mentale provenant du fonds communautaire Bell Cause pour la cause. Deux des organismes se retrouvent en périphérie de la ville: un à Charlesbourg et un autre à Beauport. 

Nathalie Fleury souhaite créer un programme pour aider les personnes atteintes du trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité l’an prochain.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

«Je suis heureuse qu’ils aient pensé à nous, il est vrai qu’il arrive souvent que les organismes ciblés proviennent directement du centre-ville, mais la détresse psychologique survient partout sur le territoire», spécifie Nathalie Fleury, la présidente de Communautés Solidaires de Beauport.

La présidente tenait à souligner le geste important de Bell qui va au-delà de l’argent donné. «L’argent est important, on va aider le double des personnes qu’on aide actuellement en se rendant à 80 personnes. Cependant, le fait que Bell donne de l’argent à des organismes permet le démarrage de nouveaux programmes. Une fois démarré, le programme peut par la suite demander des subventions pour continuer ses activités. Sans l’argent initial pour commencer, il est beaucoup plus difficile pour le programme de voir le jour et survivre par la suite.»

La mise sur pied du programme d’intervention Entraid’aînés permettra à l’organisation de maintenir à domicile les personnes aînées ciblées et de briser l’isolation. «Le maintien du milieu de vie est important, mais le contact avec la collectivité l’est tout autant. Nous allons combattre l’isolement et la détresse psychologique en organisant des visites à domicile et des transports d’accompagnement» termine la femme à la direction de l’organisme.  

Josée Masson et son organisme Deuil-Jeunesse font plus de 3000 interventions par année.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

La jeunesse n’est pas en reste

L’organisme Deuil-Jeunesse de Charlesbourg bénéficie aussi du montant pour mettre en place un nouveau programme d’aide. L’argent servira à mettre en place une ligne téléphonique directe pour venir en aide aux personnes vivant des moments difficiles après la perte d’un proche.

«Avec la vie moderne effrénée, il faudrait que le deuil soit réglé très rapidement. Chez les jeunes et les adultes, il arrive bien souvent que cela prenne beaucoup plus de temps avant de pouvoir tourner la page et c’est notre raison d’être», explique la fondatrice de Deuil-Jeunesse, Josée Masson.

Avec les interventions directes téléphoniques, l’organisme pourra combattre l’anxiété, la culpabilité, la dépression et les pensées suicidaires qui viennent à la suite du décès d’un être cher chez les jeunes.

«Nous pourrons intervenir partout sur le territoire, car le deuil ne se restreint pas à un seul endroit. Nous sommes basés à Charlesbourg, mais la ligne téléphonique sera utile pour aider des gens de partout dans la province.»

Bell vient de poser un geste significatif en venant offrir un support financier important pour un problème qui ne cesse d’augmenter dans notre société.    

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *