Communaute
15:33 19 février 2016 | mise à jour le: 19 février 2016 à 15:33 temps de lecture: 3 minutes

La table est mise… pour les partenaires!

PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE. Les élèves de l’atelier de cuisine «La table est mise» ont fait aller leurs fourneaux la semaine dernière dans le cadre de la semaine de la persévérance scolaire, alors qu’ils ont préparé, pendant trois jours, le dîner des partenaires.

L’atelier «La table est mise» accueille depuis maintenant six ans une quarantaine d’élèves des écoles secondaires de Beauport en réadaptation scolaire pour leur faire découvrir les arts culinaires. Les élèves des écoles Samuel-De Champlain, Académie Sainte-Marie, de la Courvilloise et de la Seigneurie participent, en raison d’une journée par semaine pour chaque groupe, à l’activité.

L’intervenante sociale Émilie Dubé-Richard commence par aller chercher son groupe de la journée à l’école. En plus d’apprendre les rudiments de la cuisine, ils préparent le dîner pour un groupe du service de garde de l’école primaire la Pléiade. «Ils apprennent à cuisiner avec des instruments qu’ils peuvent retrouver dans la cuisine, explique la responsable de l’activité. Ils deviennent plus autonomes.» L’heure du dîner approche, et les jeunes doivent synchroniser leur production pour être fin prêts pour le premier service.

Arrivés à la Pléiade, les élèves enfilent leur chapeau de serveurs. «Ils peuvent découvrir plusieurs milieux professionnels à travers l’activité, juge Émilie Dubé-Richard. Ils travaillent avec les enfants, préparent le dîner et assurent le service.» Selon l’intervenante, c’est une façon très concrète pour ces élèves de mesurer leur réussite, comme le résultat est devant eux, dans leur assiette.

L’éveil d’une nouvelle passion

Jakob Vachon était d’abord hésitant en entrant dans «La table est mise», mais a rapidement sauté à pieds joints dans les différentes activités qu’on lui proposait. «On découvre de la nouvelle nourriture et des nouveaux lieux», commente-t-il les yeux brillants. Il dit même s’être découvert une passion pour la profession de serveur. «Au début, c’était gênant d’aller servir les enfants à l’école, raconte l’élève de l’Académie Sainte-Marie. Maintenant, ils sont vraiment contents de nous voir, et on a l’impression de faire notre bonne action de la journée.»

Partenaires financiers, direction et enseignants des écoles, membres d’intègr’action jeunesse et du carrefour: près d’une soixantaine de partenaires sont venus déguster le menu préparé spécialement pour eux par les élèves de «La table est mise». La salle était comble les 16, 17 et 18 février.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *