Communaute
12:47 12 avril 2018 | mise à jour le: 12 avril 2018 à 12:47 temps de lecture: 3 minutes

6 000$ pour le Centre communautaire et résidentiel Jacques-Cartier

Suite à un appel de projets lancé récemment par 100o, une organisation qui réunit une communauté de partenaires engagés dans la promotion des saines habitudes de vie chez les jeunes, Ateliers à la terre (ATL), un des nombreux volets du Centre communautaire et résidentiel Jacques-Cartier, vient de recevoir une somme de 6 000$ pour son projet, Maximisons les fruits de notre travail.  ATL offrent aux jeunes adultes et à de jeunes familles des quartiers centraux de Québec, une manière concrète et efficace de surpasser les obstacles liés à leurs conditions socioéconomiques sur le plan alimentaire.

Jardin collectif des Ateliers à la terre

Photo gracieuseté – Ateliers à la terre

«Nous voulons utiliser cette somme pour améliorer les conditions de cultures de notre jardin collectif», explique Guillaume Simard, coordonnateur du projet. Ce montant nous servira à acheter 3 serres tunnel, qui protégeront le fruit de notre travail des insectes ravageurs et qui conserveront la chaleur afin de favoriser la croissance de notre potager.

Une seconde partie de la somme servira à offrir de la formation sur la mise en conserve, alors que le dernier montant nous permettra d’acheter 2 déshydrateurs professionnels pour conserver le surplus des récoltes et, ainsi, éviter le gaspillage. Notre mission est d’assurer la sécurité alimentaire. Nous voulons offrir aux jeunes faisant partie de notre marché cible, soit les 18-35 ans, des aliments de qualité à un prix abordable. »

Quelques 60 personnes peuvent participer au jardin collectif pour la modeste somme de 30$ par année. Chaque journée complète de travail qu’une personne effectue au jardin lui permet de recevoir un panier de légumes. Ainsi, plus les gens s’impliquent dans ce projet, plus ils peuvent accumuler de paniers à la fin de la saison.

Le jardin collectif est aménagé derrière le bâtiment de la Direction de la santé publique, situé sur la rue D’Estimauville. La superficie totale du jardin est de 16 000 pieds carrés. On y cultive, entre autres, 6 variétés de tomates, 4 variétés de pommes de terre, des concombres, des haricots, de l’ail et des courgettes. Il est à noter que ce sont les participants qui déterminent les cultures qui seront produites au jardin. Une section du jardin est spécifiquement réservée à la culture de plantes médicinales.

Grâce à ce projet de jardin collectif organisé par les Ateliers à la terre, quelque 150 personnes peuvent profiter des denrées qui sont récoltées à la fin de la saison.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *