Communaute
17:12 3 octobre 2008 | mise à jour le: 3 octobre 2008 à 17:12 temps de lecture: 3 minutes

Stéphane Boyer fait un arrêt au siège social à Beauport

Stéphane Boyer, un jeune étudiant de 20 ans de Laval, a terminé, la semaine dernière, à Beauport, la deuxième étape d’une longue marche de plus de 1 000 km qu’il effectue à travers le Québec dans le but d’amasser des fonds pour les personnes atteintes d’autisme et de troubles envahissants du développement. En 42 jours, de Percé à Montréal, il espère amasser la somme de 10 000 $ qu’il remettra par la suite à des intervenants québécois en matière d’autisme, dont la Fondation de l’Autisme de Québec qui a son siège social sur le boulevard des Chutes.

Cet arrêt à Québec soulignait ses 750 km parcourus et le début de la dernière étape Québec-Montréal. «Je fais ce parcours pour soutenir une cause qui me tient à cœur. Je n’ai pas d’expérience personnelle avec l’autisme, mais je suis profondément touché par le dévouement et la persévérance de mes amis qui travaillent avec des jeunes atteints de troubles envahissants du développement. Aujourd’hui, je lance un défi à la population québécoise; celui de m’aider à atteindre mon objectif d’amasser 10 000 $ pour faire leur part dans cette cause importante. J’ai particulièrement été impressionné par la générosité des gens que j’ai rencontrés sur la route et qui m’ont aidé tout au long de ces premières semaines», a souligné le jeune marcheur.

Lauréat d’une Bourse du millénaire

Ayant pris deux jours d’avance sur son itinéraire, Stéphane Boyer a profité de sa présence dans la Vieille Capitale pour rencontrer la population lors d’événements bénéfices organisés par la Fondation de l’Autisme de Québec et achever l’écriture de son premier livre. Si la température le permet, il essaiera de parcourir 100 km à pied en 24 heures lors de son départ de Trois-Rivières par défi personnel, mais également pour montrer son dévouement envers la cause.
Lauréat d’une Bourse du millénaire en 2008 pour son implication communautaire, Stéphane Boyer s’est donné comme objectif de marcher entre huit et douze heures par jour en traînant sur son dos tout son équipement qui pèse près de 30 livres. Il invite d’ailleurs tous ceux et celles qui le désirent à faire un don sur le site Internet du projet. Une grande marche finale aura lieu à Montréal, le dimanche 12 octobre, où le grand public aura l’occasion de marcher avec lui les derniers kilomètres de son aventure accompagné de personnalités connues comme Sylvie Lauzon. Pour en savoir plus ou soutenir la cause, on peut visiter le site http://www.marcher-autisme.com .

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *