Communaute
21:25 26 juin 2008 | mise à jour le: 26 juin 2008 à 21:25 temps de lecture: 3 minutes

Mosaïque florale en 3D à découvrir à Montmorency

Les sept mosaïques florales en trois dimensions, réalisées dans le cadre du projet «Décoration florale 2008», du 400e de Québec sont maintenant toutes installées. Dans l’arrondissement de Beauport, une oeuvre spectaculaire intitulée « La Découverte», symbolisée par une immense bouteille couchée dans laquelle prend place une reproduction du bateau de Samuel de Champlain, « Le Don-de-Dieu», embellira le paysage urbain jusqu’en novembre à proximité de l’étang de la Côte à Montmorency, le long de la piste cyclable le Corridor du Littoral.

C’est la première fois que la Ville de Québec réalise des mosaïques 3D d’une telle ampleur et la population de Québec est invitée à aller à leur rencontre. La conception de ces mosaïques est considérée comme un art horticole complexe.
«Ce sont toutes des œuvres inédites qu’on ne peut pas retrouver dans le commerce, mentionne Victor Massé, responsable du projet. Nous sommes contents que des entreprises de la région comme Daniel Dufour Métal du parc industriel de Beauport se soient démarquées dans le processus d’appel d’offres. Ça leur procurera certainement un sentiment de fierté de participer au 400e».

Des tonnes de métaux, de terreau et de matériaux divers

Chaque œuvre est en effet soutenue par une structure en acier recouverte de treillis métallique représentant le modèle voulu. La structure a été enrobée ensuite d’une membrane géotextile remplie de terreau dans laquelle ont été plantés, manuellement, les divers végétaux spécialement cultivés pour la mosaïculture. La végétalisation des structures a été faite en serre au printemps. Une fois cette étape accomplie, les structures ont été transportées sur leur site de démonstration, constitué d’un lit floral, devenant partie intégrante de l’œuvre aux couleurs du 400e.
Des tonnes de métaux, de terreau et de matériaux divers ont été nécessaires pour fabriquer ces œuvres dont le poids varie de 200 kg à 72 250 kg. Quant à la hauteur, elle est en moyenne de deux à trois mètres. La production a nécessité également plus de 100 000 plants.
Les six autres mosaïques évoquent, par des objets simples, l’esprit de la fête, le temps des vacances et les plaisirs de la nature; «Passager»s, au parc Roland-Beaudoin dans l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery, « Le Peuple de la terre», sur la rue Racine dans l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles, «La porte Hope, en haut de la côte de la Canoterie dans le Vieux-Québec, «L’envol des colverts», sur le tablier du pont Drouin, à Limoilou, «Les outils du jardinier», au parc nautique de Cap-Rouge, et «La potée de pissenlits», près de la bibliothèque de Charlesbourg.

Dites-le avec des fleurs !

Cette année, les teintes de rose framboise, de jaune ambre, d’orange brûlé et de rouge vermeil, tirées de la palette du 400e anniversaire, sont à l’honneur dans les platebandes de la ville. Les citoyens de Québec sont invités à emboîter le pas aux jardiniers municipaux en fleurissant, eux-aussi, leur maison ou leur logement dans ce choix de couleurs afin de participer au concours de fleurissement lancé en mai.
<@CP>(Photo Michel Bédard)

Articles similaires

20:00 12 mars 2008 | mise à jour le: 12 mars 2008 à 20:00 temps de lecture: 1 minutes
Mosaïques florales 3D

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *