Communaute
22:23 25 novembre 2009 | mise à jour le: 25 novembre 2009 à 22:23 temps de lecture: 2 minutes

Hommage à Alberte Rainville Boutet pour ses 25 ans de secrétariat

Plus d’une cinquantaine de personnes ont rendu hommage récemment à Alberte Rainville Boutet pour souligner ses 25 ans comme secrétaire au presbytère de la Nativité de Notre-Dame de Beauport.

«Il y a 325 ans, le 3 novembre 1684, Mgr François de Montmorency Laval signait le document d’érection de la paroisse de La Nativité de Notre-Dame de Beauport. Trois cents ans plus tard, une nouvelle employée entrait fièrement à la fabrique comme secrétaire au presbytère. Originaire du Vieux-Beauport, Alberte Rainville Boutet fait profiter les autres personnes de ses connaissances du milieu. Peu de gens peuvent lui en passer ou lui en laisser croire», peut-on lire sur le parchemin qui lui a été adressé lors d’un souper reconnaissance tenu au restaurant La Casa Grecque de Beauport.

Depuis son embauche en 1984, trois curés se sont succédé, l’abbé Charles-Henri Lavigueur, l’abbé Michel Fournier et le curé actuel, l’abbé Gilles Quirion; trois personnes différentes, trois manières différentes de voir les choses et de travailler. «Alberte a eu la capacité de s’adapter à chaque élection d’un nouveau conseil de fabrique. Selon la personnalité et les exigences de chaque membre de ce conseil, elle devait se réajuster face aux dossiers dont elle était responsable. Une preuve de cette grande capacité d’adaptation, elle est encore là aujourd’hui», a confié une de ses collègues de travail, Hélène Lachance.

Toujours en bonne forme physique

Lectrice, ministre de la communion, servante aux funérailles, aide au marché aux puces et aux différents goûters de circonstances, Mme Rainville Boutet jouit encore d’une bonne forme physique qui lui permet de monter souvent au jubé pour donner la communion aux membres de la chorale paroissiale. Au terme de ce repas convivial, tous lui ont souhaité bonheur et santé pour encore plusieurs années.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *