Communaute
16:38 18 avril 2008 | mise à jour le: 18 avril 2008 à 16:38 Temps de lecture: 4 minutes

La clinique de physiothérapie Beaubourg se distingue par l’ajout de l’aquathérapie

Établie depuis l’automne dernier dans de nouveaux locaux beaucoup plus vastes dans la Clinique médicale Rochette au 2372, boulevard Louis-XIV, la Clinique de physiothérapie Beaubourg a profité de ce réaménagement pour ajouter l’aquathérapie à sa gamme de services. Des investissements de 250 000 $ lui ont permis de devenir la seule clinique privée à Québec à posséder un bassin thérapeutique chauffé comme ceux qu’utilisent de nombreuses équipes sportives professionnelles afin de maximiser le retour au jeu de leurs athlètes.

«L’aquathérapie est reconnue comme l’une des meilleures thérapies actives pour accélérer le retour à la fonction normale. Contrairement aux autres thérapies conventionnelles, l’aquathérapie fait appel à des exercices exécutés dans l’eau chaude qui tirent avantage des propriétés de l’eau, comme la flottabilité, la chaleur, la résistance et la pression hydrostatique», soulignent les copropriétaires de la clinique, Serge Turcotte et Daniel Lavoie.

Selon les deux physiothérapeutes, les bienfaits de l’aquathérapie sont nombreux. «Le premier est certes la flottabilité. Elle diminue les forces de gravité qui s’exercent sur les membres affaiblis qui peuvent difficilement supporter une charge. Elle permet une plus grande liberté de mouvement qu’au sol en diminuant le stress sur les muscles, les articulations et les os. En deuxième lieu, la chaleur est aussi très importante. L’eau chaude, de 92 à 95 degrés Farenheit, aide les muscles à se détendre et augmente l’amplitude de mouvement des membres touchés. Vient ensuite la résistance. Elle améliore l’équilibre, la force et la stabilité dans tous les angles de mouvement, alors qu’au sol, la résistance n’agit souvent que dans une seule direction et entraîne le développement excessif de certains muscles au détriment des autres. Notre bassin thérapeutique est doté de courants d’intensité variable qui peuvent être ajustés selon les besoins de l’exercice. La pression hydrostatique couronne le tout. En enveloppant l’ensemble du corps, l’eau facilite la circulation sanguine. Elle aide à diminuer l’œdème et l’inflammation des articulations, ce qui rend l’exercice plus facile et moins douloureux», précisent MM. Lavoie et Turcotte.

Une thérapie qui s’adresse à beaucoup de gens

L’aquathérapie peut aider la plupart des personnes qui souffrent de maux de dos, blessures consécutives à une activité sportive ou à un traumatisme, arthrite et arthrose, limitations post-chirurgie, blessures liées au travail, lésions résultant d’un accident de la route, douleurs chroniques, troubles de l’équilibre et de la coordination, fibromyalgie et troubles neurologiques. «Toutefois, il importe de mentionner que l’aquathérapie ne s’adresse pas à tout le monde. Les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques, de fièvre, d’infection ou d’incontinence, seront dirigées par notre personnel vers d’autres formes de traitement», précise M. Lavoie.

Une approche proactive

Comptant chacun près de 20 ans d’expérience en physiothérapie, Daniel Lavoie et Serge Turcotte privilégient une approche proactive en invitant les gens à demeurer actifs parce que selon eux la guérison passe inévitablement par le mouvement.
«C’est pourquoi nous avons investi dans des locaux plus vastes pour y aménager un bassin thérapeutique et un gymnase doté de plusieurs équipements comme tapis roulants, stair master et vélos stationnaires. Un autre avantage de ce déménagement est certes le fait que l’entrée de la clinique est maintenant située au rez-de-chaussée du stationnement, ce qui évite à des clients affectés par des blessures importantes de monter inutilement des étages».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *