Communaute
19:28 31 décembre 2009 | mise à jour le: 31 décembre 2009 à 19:28 temps de lecture: 18 minutes

Rétrospective «Actualités 2009»

Plusieurs événements importants ont marqué l’actualité dans l’arrondissement de Beauport au cours de l’année qui s’achève. Le BEAUPORT EXPRESS profite de la période des Fêtes propice aux rencontres et aux échanges en famille pour rappeler aux lecteurs ceux qui méritent une attention particulière.

La Nativité de Notre-Dame célèbre son 325e anniversaire

La fête traditionnelle de l’Épiphanie revêt un cachet spécial à l’église de La Nativité de Notre-Dame de Beauport où des cérémonies spéciales lancent officiellement l’année jubilaire du 325e anniversaire de l’érection canonique de la paroisse en 1684 par le premier évêque de Québec, Mgr François de Laval. Tenu sous le thème «Notre passé, source d’avenir», l’événement est marqué par une symbolique de la lumière présentée par les huit paroisses issues de La Nativité; Saint-Dustan du Lac-Beauport (1853), Saint-Grégoire-de-Montmorency (1890), Saint-Louis-de-Courville (1910), Saint-Ignace-de-Loyola (1914), Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus (1935), Saint-Thomas-de-Villeneuve (1948), Notre-Dame de l’Espérance (1961) et Sainte-Gertrude (1968), le dévoilement du logo des fêtes, le déroulement de bannières, la présentation d’objets promotionnels et le partage de la galette des Rois.

Québec réserve 1 M$ pour l’achat du couvent

Bonne nouvelle en ce début d’année pour les citoyens inquiets de la future vocation de l’ancien Couvent des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de Beauport. La Ville de Québec réserve un montant de 1 M $ dans son programme triennal d’immobilisation 2009-2010-2011 pour l’acquisition du terrain et du bâtiment, propriété du Centre local de développement (CLD) de Québec depuis 2005. Le président de l’arrondissement de Beauport et conseiller du district du Vieux-Bourg, André Letendre, confirme au BEAUPORT EXPRESS, que cette décision permettra de poursuivre les travaux d’aménagement à la Place de l’église en vue d’ajouter les 10 cases de stationnement prévues au projet initial conclu avec l’Assemblée de fabrique de la paroisse de La Nativité de Notre-Dame de Beauport. La Ville songe aussi à déplacer l’agora plus au sud, dans les jardins du couvent, un site qui, selon les spécialistes, offrira plus d’espace et une meilleure vue aux spectateurs.

Vent de nouveautés au 12e Festival Beauport en Neige

Le Festival Beauport en Neige annonce le retour des activités au Camping municipal, le couronnement de duchesses issues d’un concours lancé dans les écoles secondaires, des sculptures sur neige promotionnelles aux Promenades Beauport et devant plusieurs commerces de l’arrondissement. Le comité organisateur obtient encore une excellente collaboration de la division des travaux publics et de la division de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l’Arrondissement de Beauport pour l’aménagement de la butte et des allées de descente et de remontées à la Glissade des Pères, près de l’école secondaire François-Bourrin. Offrant une vue panoramique sur le fleuve Saint-Laurent, ce site attire chaque hiver de nombreuses familles qui apprécient s’amuser à l’extérieur même en soirée grâce à un système d’éclairage.

Animation festive et commémoration au menu du 375e

Si 2008 a marqué de belle façon les 400 ans de Québec avec de nombreuses activités populaires, il en sera tout autant pour Beauport en 2009 qui entend souligner le 375e anniversaire de l’arrivée des premiers habitants sur son territoire tout au long de l’année avec une programmation d’activités gratuites axée sur deux volets, la commémoration et l’animation festive, sur plusieurs sites notamment à l’agora de la maison Girardin, au cœur du Vieux Bourg, symbole des débuts de la colonisation. Des investissements de 4,6 M S sont annoncés pour l’Allée des bâtisseurs et des familles souches, ainsi que l’aménagement d’une place publique au carrefour de l’avenue Royale et de la rue du Temple, qui incluera une œuvre de l’artiste montréalaise de renommée internationale, Linda Covit. Le budget pour l’animation se chiffre à 300 000 $ pour financer, entre autres, la publication d’un document historique de prestige sur Beauport et une journée familiale spéciale sur le site du Manoir Montmorency qui sera marquée par un spectacle du populaire groupe musical The Lost Fingers. Plusieurs organismes du milieu entendent aussi faire un clin d’œil au 375e dans le cadre de leurs activités. La population pourra conserver un souvenir concret puisque la programmation complète des activités sera insérée dans un cahier spécial dans l’hebdomadaire Beauport Express, qui s’associe à l’administration municipale beauportoise à titre de commanditaire majeur.

Le Festival de la Jeunesse célèbre ses 25 ans

25 ans, quel voyage ! 375 ans, quelle histoire ! Lancé en 1984 afin d’offrir aux familles de Beauport une panoplie d’activités pendant la semaine de la relâche scolaire, le Festival de la Jeunesse de Beauport souligne son quart de siècle en faisant un clin d’œil aux fêtes du 375e anniversaire de Beauport avec une programmation haute en couleur.

Raymond Bernier réaffirme ses priorités dans Montmorency

La rénovation de l’aréna Gilles-Tremblay et la réévaluation du plan de développement du Parc de la Chute-Montmorency pour y inclure la construction d’un hôtel haut de gamme en partenariat avec l’entreprise privée sont au coeur des priorités du député provincial de Montmorency, Raymond Bernier. Nommé président de la Commission de la culture, il entend faire tout en son pouvoir pour faire avancer des projets dans le comté de Montmorency, notamment dans le cadre des fêtes du 375e anniversaire de Beauport.

Ciment St-Laurent réserve 30 M$ pour les empoussiérés de Montmorency

Les procédures pour faire valoir les réclamations contre l’entreprise Ciment St-Laurent dans le cadre du recours collectif lié aux émissions de poussière et aux bruits produits par la cimenterie débutent après 16 ans d’attente. Selon une décision rendue par l’honorable juge Yves Alain, de la Cour supérieure du Québec, toutes les personnes qui ont habité dans la zone couverte par le recours collectif ou qui ont été propriétaires d’une adresse à cet endroit entre le 4 juin 1991 et le 4 juin 1997 pourraient se partager une somme de plus de 30 M $. On estime qu’entre 2000 et 3 000 personnes du secteur Montmorency-Beauport, dont l’âge varie de 36 à 100 ans, auront un droit de réclamation dans cette affaire.

La gestion de la Baie de Beauport accordée à GESTEV

Le souhait de la Coopérative de la Baie de Beauport de voir le conseil de ville de Québec aller en appel d’offres pour la gestion de ce site récréonautique en 2009 ne se concrétise pas. À sa grande déception, les élus rejettent cette option dans un vote très serré de 19 contre et 17 pour et redonnent l’administration du site à la firme Gestev pour un montant d’environ 500 000 $ par année. Le site de la Baie de Beauport a été le théâtre d’investissements de plus de 19 M $ dans le cadre du legs du gouvernement fédéral pour les fêtes du 400e anniversaire de Québec.

Une église bondée pour le recours collectif de Ciment St-Laurent

Il y avait belle lurette que l’église de Courville n’avait pas été aussi remplie. À l’invitation du procureur des demandeurs, Me Jacques Larochelle, plus de 700 résidents du secteur Montmorency-Villeneuve se déplacent pour assister à l’importante soirée d’information qui amorçe les procédures de réclamation contre l’entreprise Ciment St-Laurent, dans le cadre du recours collectif lié aux émissions de poussière et aux bruits produits par la cimenterie. D’entrée de jeu, Me Larochelle déride la foule en soulignant que s’il y avait autant de citoyens, c’était parce qu’à la messe du dimanche on leur demandait de l’argent et que le but de cette rencontre était plutôt de faciliter leurs démarches pour en recevoir!

Participation record au 5e Salon de l’emploi étudiant de Beauport

Les organisateurs du Salon de l’emploi étudiant de Beauport s’attendaient à une fréquentation d’environ 800 jeunes de 15 à 20 ans à la 5e édition présentée dans le mail du centre commercial Les Promenades Beauport. Ils peuvent dire mission accomplie, car il en est venu largement au-delà de 1 000 à la grande satisfaction du Carrefour jeunesse-emploi Montmorency (CJEM), maître d’œuvre de l’événement. Présenté en collaboration avec Emploi-Québec, ce rendez-vous annuel suscite encore plus d’engouement cette année, notamment auprès des jeunes qui étaient à la recherche de leur premier emploi puisque plusieurs sont aperçus en compagnie de leurs parents pour s’adresser aux représentants des 38 entreprises et cinq organismes jeunesse hors Québec réunis pour l’occasion sous un même toit.

Le Centre hospitalier Robert-Giffard devient l’Institut universitaire en santé mentale de Québec

Comptant plus de 566 lits d’hospitalisation répartis en 224 lits en soins psychiatriques, 289 lits en hébergement et en soins de longue durée et 53 lits en hébergement transitoire, le Centre hospitalier Robert-Giffard (CHRG) change de nom en celui d’Institut universitaire en santé mentale de Québec. Le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Dr Yves Bolduc, en fait l’annonce, en compagnie du député de Jean-Lesage et adjoint parlementaire du ministre du Développement économique, de l’Exportation et de l’Innovation, André Drolet. Selon la direction, cette annonce vient entériner le leadership exercé par l’établissement depuis sa désignation temporaire d’institut en juin 2006, laquelle était assortie de quatre conditions et d’attentes précises.

Le Centre communautaire de Beauport devient Le Pivot

Le Centre communautaire de Beauport se donne un nouveau nom et une nouvelle image corporative. L’organisme à but non lucratif, qui assure la gestion des centres de loisirs Le Pavillon Royal à Giffard, Ulric-Turcotte à Courville et Centre communautaire des Chutes à Montmorency, portera dorénavant le nom de «Le Pivot». C’est dans le but de mieux rejoindre la réalité de la population de l’arrondissement de Beauport que le Centre communautaire de Beauport dévoile une nouvelle signature 13 ans après sa fondation. Cette étape cruciale, résolument tournée vers l’avenir, renouvelle l’engagement et la détermination de l’organisme à faire une différence positive significative au cœur de sa communauté. C’est donc avec une moyenne de fréquentation de plus de 100 000 personnes par année que Le Pivot prend le flambeau et est appelé à jouer à fond son plein rôle, celui de favoriser l’épanouissement de l’individu et de la collectivité en supportant et en encadrant les initiatives de ses gens.

Les églises de Villeneuve et Saint-Grégoire seront fermées au culte en 2010

Jugées excédentaires dans le nouveau plan d’action immobilier de la paroisse Bienheureuse-Marie-Catherine-de-Saint-Augustin, les églises de Saint-Thomas de Villeneuve et de Saint-Grégoire de Montmorency seront fermées au culte en 2010. Seule l’église de Saint-Louis de Courville conservera son statut d’église paroissiale. C’est ce qui ressort de l’importante rencontre publique tenue par les membres de l’assemblée de fabrique de la paroisse Bienheureuse-Marie-Catherine-de-Saint-Augustin ayant pour but d’informer la population des décisions prises quant à l’avenir des lieux de culte de Courville, Montmorency, Villeneuve et Boischatel. Le processus de changement de propriétaire est lancé à Saint-Grégoire où la fabrique vise le premier novembre 2010. Les autorités publiques et les organisations du milieu sont dès à présent invitées à trouver diverses solutions pour devenir propriétaire et développer de nouvel usage pour cet édifice patrimonial tout en respectant les caractéristiques de l’immeuble.

Daniel Parent intronisé au Mur des célébrités

Le conseil d’arrondissement de Beauport souligne de belle façon les 25 ans de bénévolat du président du Comité de gestion Bingo des Chutes, Daniel Parent, en dévoilant sa photographie sur le Mur des célébrités au Centre municipal Mgr Laval. Il s’agit du seizième hommage adressé à un grand Beauportois depuis la création de cette activité de reconnaissance en 1989. Le portrait souvenir de M. Parent vient s’ajouter à ceux de 15 autres personnalités qui immortalisent leur dévouement, leurs exploits sportifs et les succès de leur carrière dans divers domaines sur les cimaises de la salle du conseil d’arrondissement. Impliqué bénévolement depuis plus de 25 ans dans plusieurs organismes de Beauport, Daniel Parent a eu un impact majeur dans divers domaines d’intervention tels que la sensibilisation environnementale, la vulgarisation scientifique, l’apprentissage informatique, mais plus généralement sous l’angle du financement du loisir.

800 cyclistes participent à la randonnée familiale La Cinq

Marquée par une belle journée ensoleillée, la 9e randonnée cycliste familiale La Cinq connaît un autre succès de participation. Près de 800 amateurs de vélo effectuent le parcours de 25 kilomètres qui a mené les amateurs de vélo de l’aréna de Giffard au Camping municipal en faisant un clin d’œil aux fêtes du 375e anniversaire de Beauport avec un retour au point de départ par une portion de la Route de la Nouvelle-France.

Daniel Robitaille, grand manitou de la Baie de Beauport

Mandatée par le Port de Québec pour assurer la gestion et l’animation des nouvelles installations de la Baie de Beauport, léguées à Québec par le gouvernement fédéral au coût de 19 M $ dans le cadre des fêtes du 400e anniversaire de la ville, la firme Gestev de Beaupré lance une programmation d’activités qui se tiendront jusqu’en novembre. À sa deuxième année comme directeur général du site, Daniel Robitaille compte y développer «Une ambiance de vacances en ville».

Beauport rend hommage à ses bâtisseurs

Une envolée de 72 ballons identifiés à chacun des noms des bâtisseurs gravés sur les contremarches du monument érigé en leur souvenir, en symbole des familles souches de Beauport qui ont essaimé et qui se retrouvent un peu partout au Québec, marque l’inauguration officielle du mémorial des Bâtisseurs-de-Beauport près de l’église de la Nativité de Notre-Dame de Beauport. Estimé à plus de 2 M $, l’ensemble des travaux de réaménagement de Place de l’église est défrayé par la Ville de Québec à titre de legs du 400e en vue de souligner également les fêtes du 375e anniversaire de la seigneurie de Beauport. «Le mémorial des Bâtisseurs-de-Beauport constitue le monument rendant hommage à tous ces hommes et ces femmes qui ont donné vie à notre histoire. Il demeure à jamais le témoignage des forces toujours vives du passé. Il jouera au fil des générations son devoir de rappel des faits et gestes de ces braves gens qui, par leurs efforts, leurs sacrifices et surtout leurs passions et leurs rêves, nous permettent aujourd’hui de bénéficier d’un milieu de vie exceptionnel», a souligné le président de l’arrondissement, André Letendre.

La Primerose gagne un prix national au 11e Concours québécois en entrepreneuriat

Le projet «Coussins-Coussa» de l’école primaire de la Primerose mérite le grand prix de la catégorie « Primaire, 2e cycle» lors de la finale nationale du Concours québécois en entrepreneuriat présentée au Centre des congrès de Québec. Déjà récipiendaire d’une bourse de 500 $ récoltée au niveau régional, la Primerose en décroche une seconde au montant de 2 000 $ pour ce projet de conception de cousins personnalisés qui consistait à améliorer la capacité d’attention des élèves en classe et protéger la vie de leurs vêtements. Le jury du concours a été impressionné par les objectifs pédagogiques atteints, ainsi que par les résultats de production obtenus par les jeunes. Cette petite entreprise a permis aux élèves d’expérimenter toutes les étapes de la mise en marché, notamment en jouant les rôles de président, trésorier ou membre du conseil d’administration.

Le Comité de valorisation de la rivière Beauport change de nom et de mission

Le Comité de valorisation de la rivière Beauport profite de son 20e anniversaire de fondation pour entreprendre de grands changements. Afin de mieux répondre à ses nouvelles priorités d’action, l’organisme se donne une nouvelle identité tout en modifiant sa mission et ses objets. Il portera désormais le nom de «Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau – G3E ». La gestion du bassin versant de la rivière Beauport reviendra au Conseil de bassin de la rivière Beauport.

La grande fête familiale du 375e attire 7 500 personnes

À la faveur d’une journée exceptionnellement belle et chaude, plus de 7 500 personnes foulent le site du Manoir Montmorency pour faire un succès de la grande fête familiale du 375e anniversaire de Beauport. Couronné par un spectacle du groupe The Lost Fingers et un feu d’artifice d’envergure, l’événement s’avère le point culminant des célébrations.

Fermeture du comptoir de services policiers dans Beauport

Le comptoir de services policiers de l’arrondissement de Beauport, situé au 255, rue Clemenceau, ferme ses portes en raison d’importants travaux de rénovation. Les citoyens doivent se rendre au poste de police situé dans l’arrondissement de Charlesbourg au 4280, rue d’Orsainville, ou au poste de police situé dans l’arrondissement de La Cité, au 275, rue de la Maréchaussée, s’ils ont à déposer une plainte. La réouverture est prévue à la fin février 2010.

Une nouvelle place publique dans le Vieux-Bourg

Après des travaux majeurs estimés à plus de 1, 4 M$, l’heure est venue d’inaugurer en grand la nouvelle place publique située à l’intersection de la rue du Temple et de l’avenue Royale. Cette nouvelle infrastructure urbaine constitue le legs des fêtes du 375e anniversaire aux Beauportois. Le nouveau concept propose deux zones; une partie stationnement comportant 15 cases, puis une autre piétonne qui s’articule autour d’une œuvre d’art réalisée par l’artiste montréalaise de renommée internationale, Linda Covit. Des gicleurs d’eau incorporés au pavé fait en calcaire, rappelant cette pierre caractéristique de Beauport, pulvérisent sporadiquement des jets lors des températures clémentes. Des éclairages au sol font briller les motifs dès la tombée du soir.

L’arrondissement de Beauport passe à l’équipe Labeaume

Les quatre districts électoraux de l’arrondissement de Beauport passent à des membres de l’Équipe Labeaume au terme des élections municipales du 1 er novembre. Marie France Trudel est élue conseillère «de Sainte-Thérèse-de-Lisieux», Marc Simoneau conseiller «de Robert-Giffard», Julie Lemieux conseillère «de la Chute-Montmorency» et Lisette Lepage conseillère du district «Seigneurial». Mme Lepage est ensuite désignée présidente de l’arrondissement par le nouveau maire de Québec pour les quatre prochaines années, Régis Labeaume.

Julie Payette raconte sa mission spatiale aux élèves de la Pléiade

Après avoir complété avec succès une mission de 16 jours à bord de la Station spatiale internationale en juillet dernier, l’astronaute Julie Payette de l’Agence spatiale canadienne est de passage à Québec pour rencontrer 200 élèves de l’école primaire de la Pléiade. Accueillie chaleureusement par une belle chanson de circonstance composée par un groupe d’élèves de 3e année de l’enseignante Jovette Deschênes, l’astronaute canadienne commente son voyage dans l’espace avec la présentation d’un document visuel impressionnant qui a résumé en 15 minutes son périple à bord de la navette spatiale Endeavour et sa mission en orbite autour de la terre dans la Station spatiale internationale.

350 jeunes accueillent la flamme olympique au Manoir Montmorency

Malgré une pluie abondante, c’est sous de nombreux cris de joie et des regards contemplatifs que la flamme olympique est accueillie par plus de 350 élèves des écoles primaires Beausoleil et de la Primerose, ainsi que des étudiants de l’école secondaire de la Courvilloise sur le site du Manoir Montmorency à Beauport. Une cinquantaine de filles et de garçons de 2e et 5e secondaire de l’option cheerleading, qui animent les matchs de football des Centaures de la Courvilloise, forment une haie d’honneur à la 80e porteuse du flambeau, Odette Tremblay. Étudiant finissant de l’école secondaire de la Seigneurie reconnu pour ses qualités de leader et son enthousiasme contagieux, Martin Richard l’avait précédée quelques minutes auparavant sur l’avenue Royale en direction du manoir. Sa candidature avait été soumise par l’école à l’organisation olympique comme porteur de flamme parce qu’il s’agissait d’un élève très impliqué dans l’établissement notamment dans le comité Taxi, pour contrer l’intimidation.

<@CP>(Photo Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *