Communaute
17:24 11 octobre 2006 | mise à jour le: 11 octobre 2006 à 17:24 Temps de lecture: 3 minutes

Nouveau parcours de découverte et d’observation des oiseaux

Le Comité de valorisation de la rivière Beauport (CVRB) était heureux d’annoncer récemment la fin des travaux d’aménagement du sentier pédestre, situé au nord de l’autoroute Félix-Leclerc, et de procéder au lancement officiel du nouveau parcours de découverte et d’observation des oiseaux.

Les travaux de l’ensemble du projet, qui se sont échelonnés sur une période de quatre ans, ont permis de mettre en valeur le secteur situé entre les rues Clemenceau et Saint-Joseph, à l’est de la Bibliothèque municipale Étienne-Parent et du terrain de golf Beauport. Un sentier pédestre d’une longueur de 1,4 km a été aménagé en bordure de la rivière Beauport. «Doté d’une aire d’accueil située sur l’avenue Saint-Joseph et d’un jardin d’oiseau à proximité de la rue Clemenceau, ce nouveau sentier pédestre est déjà fort populaire auprès des résidents du secteur», a souligné la présidente du CVRB, Marilou Gosselin.

Un investissement de 55 200 $ provenant de 11 partenaires

Le jardin d’oiseau, principal attrait de ce projet, constitue à la fois une aire d’accueil et un site d’observation des oiseaux. Les visiteurs peuvent apercevoir des nichoirs disposés à différents endroits du secteur. «Nous espèrons que cet endroit sera propice à la nidification étant donné le grand nombre d’arbustes qui ont été plantés afin d’attirer plusieurs espèces d’oiseaux. Un panneau d’accueil invite à l’exploration dans le secteur et un panneau d’interprétation sur les nids d’oiseaux complètent l’aménagement du parcours», a ajouté Mme Gosselin.
Le projet a été rendu possible grâce à des investissements de 55 200 $ provenant de plusieurs partenaires tels le programme ÉcoAction d’Environnement Canada, la Ville de Québec et l’arrondissement de Beauport, la Fondation Evergreen, le ministère de l’Environnement, Canadian Tire, la Fondation Shell pour l’environnement, le ministre responsable de la Capitale-Nationale Michel Després, le Centre de formation professionnelle Fierbourg de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, Arboriphile Inc. et le Club des bricoleurs de Beauport.
Mme Gosselin a terminé son allocution en précisant que ce projet avait nécessité le travail conjoint de 40 personnes pendant deux ans, plus de 1 500 heures de travail, la plantation de 470 arbres et arbustes, 1000 boutures d’herbacées, le transport et le nivelage de 627 mètres cube de terre et la fabrication de 10 nichoirs à oiseaux et dortoirs à chauve-souris.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *