Communaute
14:59 4 mars 2009 | mise à jour le: 4 mars 2009 à 14:59 temps de lecture: 2 minutes

Conférence de Marc Vallières sur 200 ans d’activités industrielles à Beauport

La Société d’art et d’histoire de Beauport poursuivra sa série de quatre
conférences permettant de mieux connaître l’évolution du milieu beauportois à travers ses 375 ans d’existence, en accueillant, le mercredi 18 mars prochain, l’historien Marc Vallières. Auteur de plusieurs livres, il prononcera une conférence sur 200 ans d’activités industrielles à Beauport à la salle Jean Paul-Lemieux de la bibliothèque Étienne-Parent.

Professeur d’histoire économique et urbaine du Québec à l’Université de Sherbrooke de 1972 à 1975 et à l’Université Laval de 1975 à 2007, Marc Vallières profitera de cette rencontre qui débutera à 19h 30 pour traiter notamment des moulins à farine, scieries, clouteries et brasseries qui adoptent Beauport au 19e siècle et orientent son

développement économique de concert avec ses activités agricoles.

Les amateurs d’histoire auront l’occasion d’en apprendre davantage sur l’eau et l’énergie hydraulique et électrique qui attiraient aussi de grandes industries près des chutes Montmorency et les ressources minérales qui fournissaient les matériaux des carrières, cimenterie et briqueterie qui se sont ajoutées au paysage beauportois au tournant des années 1900.
À cette époque, des villages naissent dans l’ancienne paroisse de Beauport et leur population grandissante de travailleurs se donne leurs propres municipalités et paroisses. Pourquoi cette vocation industrielle et qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Voilà des questions auxquelles répondra M. Vallières, professeur retraité associé au département d’histoire de l’Université Laval et auteur en 1989 du livre « Des mines et des hommes. Histoire de l’industrie minérale québécoise, des origines au début des années 1980». En 2008, il agit aussi comme directeur et principal auteur de «L’histoire de Québec et de sa région», un ouvrage de 2 526 pages en trois tomes dans la collection des histoires régionales publiées aux Presses de l’Université Laval-Institut national de la recherche scientifique. Dans le cadre de cette dernière publication, M. Vallières a mené des recherches étendues sur l’histoire de la ville de Québec et des localités qui la composent maintenant.

Les portes ouvriront à 19 h et l’entrée est libre. Inf.: 418 641-6471.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *