Communaute
21:43 22 mai 2009 | mise à jour le: 22 mai 2009 à 21:43 temps de lecture: 5 minutes

Le Conseil de bassin de la rivière Montmorency remet ses prix AQUA

Le Conseil de bassin de la rivière Montmorency (CBRM) a souligné l’excellent travail accompli par plusieurs de ses membres, jeudi dernier, en profitant de son 10e anniversaire de fondation pour remettre ses premiers prix AQUA. La cérémonie s’est déroulée au Manoir Montmorency, sous la présidence d’honneur de Jacques Langlois, président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, qui a joué un rôle important dans les débuts de l’organisme à titre de maire de Beauport.

Pas moins de 11 distinctions ont été décernées au terme de l’assemblée générale annuelle dans quatre catégories à des municipalités, des groupes de citoyens et des acteurs économiques afin de les récompenser pour des projets méritoires relatifs à la rivière Montmorency réalisés au cours des dernières années.

Le Comité de valorisation de la rivière Beauport (CVRB) s’est distingué dans la catégorie «Action citoyenne», en méritant le prix Bleu pour son projet de sensibilisation et d’éducation des jeunes qui participent à des activités en lien avec la protection de l’environnement dans le cadre des «Semaines Nature» au Camping municipal de Beauport. Le prix Argent a été remis au président de l’Association des riverains du lac Tourbillon, Daniel Jung, pour un projet de renaturalisation des berges du lac Tourbillon où la mobilisation citoyenne a grandement contribué à la réussite de l’initiative. Le prix Or a récompensé le projet mené par des gens persévérants et passionnés de la rivière Montmorency qui ont fait l’acquisition de terrains riverains dans le but d’offrir à la communauté une accessibilité gratuite, sécuritaire et naturelle aux rives de la rivière Montmorency. La distinction a été remise à Nathalie Samson, présidente du Groupe d’Accès à la rivière Montmorency (GAM).

Boischatel et L’Ange-Gardien à l’honneur

En environnement, la municipalité de Boischatel a remporté un prix Bleu pour souligner la réalisation d’un projet de bassin de rétention des eaux pluviales aménagé de manière naturelle avec des arbres et des arbustes qui a permis d’améliorer l’efficacité et le paysage de l’aménagement. Le prix Argent a été décerné à la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval pour le projet de gestion des eaux usées mis en place dans le cadre d’un programme d’inspection et de vidange des fosses septiques visant à préserver les nappes phréatiques de la municipalité, ainsi que la qualité de l’eau de la rivière Montmorency. Le prix Or a récompensé la municipalité de Lac-Beauport pour le projet de protection des bandes riveraines qui, à la recommandation de différents groupes de citoyens de la municipalité de Lac-Beauport, a permis de conscientiser les riverains, d’améliorer la qualité des berges du lac Tourbillon et de le protéger contre les algues bleu vert.
Deux projets se sont distingués dans la catégorie «Concertation». Le prix Argent a récompensé le projet de mise en commun des ressources financières et humaines ayant pour but de protéger et d’améliorer la qualité de l’eau du lac La-Retenue, source d’eau potable pour Boischatel et L’Ange-Gardien. La concertation entre ces municipalités et une association de riverains a permis de cibler des actions prioritaires et de mobiliser d’autres intervenants pour la réalisation de différents projets
Le prix Or a été accordé au projet du retrait d’un pilier d’estacade situé dans le lit de la rivière Montmorency, à l’exutoire du lac du Délaissé. Cette structure localisée sur le territoire de la ville de Québec réduisait considérablement la capacité du cours d’eau de laisser passer le débit et le frasil lors d’embâcles hivernaux, une cause importante d’inondations du côté de Boischatel et de Québec.
Enfin, dans la catégorie «Gouvernance», le prix Bleu a souligné la réalisation d’un modèle prévisionnel pour les variations subites de débit en vue de mieux déployer les mesures d’urgence lorsque les crues menacent d’inonder les secteurs les plus menacés en bordure de la rivière Montmorency. Cette distinction a été reçue par Alain Rousseau, professeur d’hydrologie de l’Institut national de la recherche scientifique – Centre Eau, Terre, Environnement, Richard Turcotte du Centre d’expertise hydrique du Québec et Raymond Dion, conseiller municipal et membre du comité exécutif de la ville de Québec.
Le prix Argent a récompensé la réalisation de deux usines de traitement d’eau potable à la fine pointe de la technologie, assurant une eau de consommation de première qualité pour les arrondissements de Beauport et de Charlesbourg (150 000 résidents desservis).
Le prix Or a couronné le programme des mesures d’urgence de la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval conçu pour gérer les épisodes d’inondation à l’eau libre ou par embâcle, sur son territoire et protéger ses citoyens menacés.
Reconnue pour ajouter une touche de couleur aux textures et aux grains de différentes essences de bois, c’est l’artiste tourneuse de bois de Québec, Annie Choquette, qui a réalisé tous les prix décernés aux gagnants.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *