Communaute
21:27 10 février 2009 | mise à jour le: 10 février 2009 à 21:27 temps de lecture: 2 minutes

Les églises de Villeneuve et Saint-Grégoire offertes à la Ville de Québec

L’assemblée de fabrique de la paroisse Bienheureuse-Marie-Catherine-de-Saint-Augustin a fait parvenir récemment au conseil d’arrondissement de Beauport une résolution annonçant son intention d’offrir à la Ville de Québec d’acquérir les églises de Saint-Thomas de Villeneuve et de Saint-Grégoire de Montmorency ainsi que les terrains sur lesquels elles sont érigées.

«Aucun des quatre lieux de culte de la paroisse, Saint-Thomas de Villeneuve, Saint-Louis de Courville, Saint-Grégoire de Montmorency et Sainte-Marguerite Marie de Boischatel, ne fait ses frais. C’est connu, il y a trop d’églises pour le nombre de pratiquants qui les fréquentent, et nous avions un choix à faire», a souligné au BEAUPORT EXPRESS le secrétaire-trésorier de la fabrique, Carol Cauchon.

Un comité de dix personnes regroupant des marguilliers et des paroissiens, présidé par Louis-Philippe Hébert, a été formé pour analyser et réfléchir sur cette problématique. Deux assemblées de paroissiens auxquelles ont pris part quelque 220 personnes ont ensuite été tenues aux églises de Villeneuve et Montmorency pour échanger sur l’avenir de ces quatre lieux de culte.

L’église de Courville sera conservée

Selon ce que le BEAUPORT EXPRESS a appris, seule l’église de Courville, située dans l’arrondissement historique de Beauport et bénéficiant d’un intérêt patrimonial, sera conservée pour en faire le lieu de culte central de la paroisse, car c’est la seule qui possède encore un presbytère et un stationnement adéquat, ainsi qu’un secteur important d’activités de pastorale.
«Ce que nous recherchons maintenant au nom des paroissiens, ce sont des organismes intéressés à recycler les trois églises de Villeneuve, de Montmorency et de Boischatel en s’assurant que des espaces seront conservés, dans la mesure du possible, pour des fins de célébrations et de rassemblements communautaires», a précisé M. Cauchon.
Du côté de Villeneuve, des rumeurs circulent depuis plusieurs mois déjà à l’effet qu’un promoteur serait prêt à démolir l’église pour favoriser la construction de la phase 2 de la Villa Beauséjour, un ensemble de logements pour retraités autonomes qui avait permis de recycler le presbytère il y a quelques années.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *