Communaute
17:06 3 juin 2009 | mise à jour le: 3 juin 2009 à 17:06 temps de lecture: 3 minutes

L’aréna Gilles-Tremblay sauvé de la démolition

L’administration Labeaume a changé son fusil d’épaule dans le dossier de l’aréna Gilles-Tremblay qu’elle menaçait de démolition depuis plusieurs mois dans son plan de restructuration des équipements sportifs municipaux.

Lors de l’assemblée du conseil de ville de lundi dernier, le maire Régis Labeaume a annoncé que la Ville de Québec dégagerait 3, 5 M $ pour faire des études et des plans en vue de la construction d’une deuxième patinoire à l’aréna de Giffard, qui sera lui-même rénové, ainsi que la réalisation d’un stade de soccer intérieur de 300 places à proximité de l’école secondaire Samuel-De Champlain d’ici 2011. Menacé de démolition depuis plusieurs mois par le comité exécutif, l’aréna Gilles-Tremblay sera pour sa part rénové afin d’atteindre l’objectif d’offrir gratuitement à chaque hockeyeur 3, 5 heures de glace par semaine.

Marc Simoneau avec l’Équipe Labeaume

Un des premiers élus municipaux à annoncer officiellement ses intentions de briguer les suffrages avec l’Équipe Labeaume aux prochaines élections du 1er novembre, le conseiller indépendant du district du Vieux-Moulin, Marc Simoneau, s’est réjoui de cette volte-face en affirmant que c’était une bonne idée de regrouper des installations sportives d’envergure près du Centre Jeunesse Le Gouvernail et de l’école secondaire Samuel-De Champlain.
«Lors de la dernière campagne électorale en 2005, j’avais déploré le manque d’infrastructures sportives dans l’est de la ville. Il va sans dire que je suis très heureux aujourd’hui d’autant plus que ces équipements bénéficieront à l’école secondaire par l’entremise de son programme sports-études. Je ne suis pas sûr qu’avec Madame Boucher on aurait eu ça! Régis Labeaume est plus qu’un chef de parti, c’est un ami personnel depuis la campagne à la mairie en 2007», a commenté M. Simoneau.

Carole Bégin-Giroux crie victoire !

La conseillère du district de la Chute-Montmorency et membre du Renouveau municipal de Québec, Carole Bégin-Giroux, a pour sa part crié victoire à la suite de cette décision de la Ville de conserver et rénover l’aréna Gilles-Tremblay.
«Tout le monde savait qu’il manquait plus de 1 100 heures de glace à Beauport pour le hockey mineur et le patinage artistique. J’ai travaillé très fort dans ce dossier avec les gens du milieu pour amasser quelque 5 000 signatures sur une pétition pour la rénovation ou la construction d’un nouvel aréna sur l’avenue Larue. Il va sans dire que je suis très heureuse d’avoir pu contribuer à ce revirement de situation et cette grande victoire des gens du quartier».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *