Communaute
14:41 4 mars 2010 | mise à jour le: 4 mars 2010 à 14:41 temps de lecture: 4 minutes

Jean-Charles Ouellet, l’homme derrière le Pentathlon des neiges

Lancé en 2005 à Lac-Beauport et présenté depuis 2008 sur les plaines d’Abraham, le Pentathlon des neiges de Québec proposait encore cette année des épreuves dans les disciplines du patin, de la raquette, du vélo de montagne, de la course à pied et du ski de fond. Instigateur de cet événement de plus en plus populaire, Jean-Charles Ouellet les pratiquait toutes depuis plusieurs années avant de les offrir aux amateurs de plein air dans une formule regroupée de compétitions dotée de 12 000 $ en prix et bourses.

«Je me suis inspiré du Grand Défi de Victoriaville auquel je participe en été depuis huit ans et qui regroupe des épreuves d’escalade, de patin à roues alignées sur 20 km, de vélo de montagne sur 25 km, de kayak sur 4 km et de course à pied sur 8 km. C’est très valorisant pour un homme de mon âge et je voulais transmettre cette fierté aux gens de Québec en hiver», souligne l’aventurier de 57 ans, champion provincial de course en forêt chez les 55 ans et plus en 2009.

Pour réussir à décrocher ce titre, il a remporté les trois épreuves de plus de 10 km disputées à Victoriaville, dans le sentier Mestachibo au Mont-Sainte-Anne et au Mont Tremblant lors la grande finale provinciale.

D’un début modeste à un record de participation

«Lorsque tout a commencé à Lac-Beauport en 2005 avec le Club de vélo Québec Sportif, 65 mordus du plein air s’étaient donné rendez-vous pour prendre part à des épreuves de 8 km de vélo autour du lac, de 5 km de course à pied, de 4 km de raquette et de 15 km de ski de fond dans les sentiers du Moulin au Mont-Tourbillon, ainsi que de 5 km de patin sur le lac. Dès la deuxième année, on est monté à 200 participants et à 500 la troisième. On a ensuite présenté un projet pour les Fêtes du 400e de Québec qui a bénéficié d’une subvention de 75 000 $ pour la tenue d’un événement majeur sur les plaines d’Abraham. La population a ensuite bien répondu à l’invitation avec 1 300 participants, 1 862 en 2009 et plus de 2 380 cette année, où l’on a été obligé de fermer les inscriptions en raison du manque d’espace sur le site», commente le directeur technique.
Responsable des courses et de la logistique, M. Ouellet remercie d’ailleurs l’équipe de 135 valeureux bénévoles qui l’ont appuyé cette année pour l’aménagement de l’anneau de glace de 530 mètres de longueur par 8 mètres de largeur, des sentiers de raquettes de 2 km et de ski de fond de 3 km, ainsi que pour la signalisation des parcours de 3 km de vélo et de 2 km de course à pied.

Un impact touristique de 700 000 $

Récipiendaire en 2008 du titre de «Meilleur nouvel événement au Canada », décerné par l’Alliance canadienne du tourisme sportif, le Pentathlon des neiges de Québec a poursuivi cette année sa croissance phénoménale qui en fait maintenant le deuxième plus grand événement de plein air hivernal au Canada, en termes de participation. L’événement a eu un impact touristique générant des revenus de près de 500 000$ en 2009 et qui avoisineront les 700 000 $ en 2010. Une nouveauté cette année, tous les profits du Pentathlon corporatif ont été versés au nouveau programme de l’Association régionale du sport étudiant de Québec et Chaudière-Appalaches « À l’école moi j’bouge! ». Ce projet de gestion et d’animation d’activités parascolaires, offert à l’ensemble des écoles primaires des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, devrait bénéficier d’une somme de 10 000 $. Le dynamisme et la passion de Jean-Charles Ouellet ne sont pas étrangers à cet immense succès.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *