Communaute
18:52 23 novembre 2010 | mise à jour le: 23 novembre 2010 à 18:52 temps de lecture: 3 minutes

AkzoNobel met de la couleur au Centre Mgr Marcoux

Poursuivant la mission d’AkzoNobel de mettre de la couleur dans la vie des gens, près d’une trentaine d’employés de l’usine de fabrication de peinture Sico de Beauport, achetée par la multinationale néerlandaise en 2006, se sont retroussé les manches tôt, la semaine dernière, pour repeindre bénévolement les six étages du hall d’entrée, ainsi que la cuisine communautaire du Centre Mgr Marcoux de Limoilou.

«Pour AkzoNobel, le projet communautaire «Mettre de la couleur dans la vie des gens» signifie s’engager dans la collectivité, contribuer de façon tangible au monde qui nous entoure, par la couleur, nos marques et nos employés. Cette initiative a été organisée en collaboration avec la directrice générale du centre communautaire Marie-Claude Lavoie et le directeur des opérations Claude Langlois», souligne Katia Aubin, directrice des communications chez AkzoNobel Canada, qui a aussi mis l’épaule à la roue lors de cette grande corvée collective ayant nécessité 25 gallons de peinture.

 

Comptant plus d’une centaine d’employés, l’ancienne usine de Sico du boulevard Sainte-Anne a été acquise en 2006 par AkzoNobel, une compagnie néerlandaise reconnue comme le plus gros fabricant de peinture au monde. Ce projet communautaire avait pour objectif de faire connaître autant le rayonnement du Centre Mgr Marcoux, un organisme sans but lucratif très impliqué dans le quartier Maizerets, que cette entreprise multinationale auprès des gens de Québec.

À l’oeuvre pendant six heures

Dès 8 h le vendredi 12 novembre, tout le matériel était en place au rez-de-chaussée du centre communautaire pour rafraîchir le hall d’entrée vitré de six étages de l’édifice du chemin de la Canardière. Sous la coordination de Michel Gagnon, superviseur de la fabrication et du transport à l’usine de Beauport, les employés Mario Tousignant, Gilles Jomphe, Claire Leblond, Christian Langevin, Daniel Thibault, Martin Lapointe, Jocelyn Ratté, Jean Joncas, Michel Bergevin, Denis Dubois, Carole Tremblay, Claude Desmarais, Bernard Couture, Cynthia Cauchon et ses trois enfants Victor, Édouard et Alicia Patoine, Martin Pelletier, Mario Mathieu, Pierre Longuez, Réjean Bergeron, Jean-Luc Brodeur, François Bédard, Jacquelin Hallé, André Ouellet, Martin Rivard, Christian Gauvin et Patrick Cloutier ont œuvré en équipe pendant plus de six heures pour enfin dire mission accomplie en milieu d’après-midi.

Pour Jean Joncas, représentant chez Sico depuis plus de 36 ans, participer à ce projet communautaire s’est avéré une très belle expérience. «C’est la première fois que je suis impliqué dans une telle réalisation qui a permis de réunir dans un même but plusieurs divisions du personnel de l’entreprise. C’est très plaisant de redonner à la communauté. Le look final est d’ailleurs assez impressionnant», a commenté M. Joncas au terme de la journée.

Plus tôt cette année, AkzoNobel avait aussi mis de la couleur à La Maison des soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges, fait un don de 3 000 $ en peinture pour Moisson Montréal et supporté des initiatives d’Héritage Montréal. Le centre de santé et services sociaux de Memphrémagog a également été revitalisé par la couleur d’AkzoNobel en 2010.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *