Communaute
18:43 12 décembre 2017 | mise à jour le: 12 décembre 2017 à 18:43 Temps de lecture: 3 minutes

Le pire est évité pour un chien spécial

Chien Mira. Carole Keough est non-voyante et elle a eu une bonne frousse quand son chien-guide appelé Tao a été mordu par un autre chien lors d’une promenade quotidienne le 9 novembre dernier,  près de son domicile, à Beauport.

Carole n’avait jamais été propriétaire d’aucun chien avant que Tao devienne son fidèle compagnon.

Photo TC Media – Jean Carrier

«J’ai senti une personne passée derrière moi avec son chien. Elle m’a dépassée. Tao a immédiatement réagi quand l’autre chien est passé à côté de lui. Il a arrêté de marcher et j’ai examiné le visage de mon chien. Il a été mordu au museau et en-dessous du menton. Il y avait beaucoup de sang. J’ai crié à la personne demandant des explications, mais en vain. Elle avait foutu le camp. » Le problème est que Tao a été traumatisé par l’expérience et il ne faisait plus son travail de chien aidant. Il a été difficile pour Mme Keough de rejoindre son domicile.

Elle a immédiatement parlé aux personnes qualifiées à la Fondation MIRA qui l’ont aiguillé sur la procédure à suivre pour soigner Tao. La réhabilitation du chien s’est poursuivie et il est redevenu lui-même deux semaines après l’incident.

«Ce que je veux que les gens comprennent, c’est que mon chien a un travail à faire. Il est mes yeux! N’essayez pas de flatter mon animal quand je marche avec lui. Si vous avez un chien, donnez-nous de l’espace. »

Pour Carole, son chien Tao a littéralement bousculé sa façon de vivre. Elle ne sortait pratiquement pu de chez elle et il a fallu deux années de patience avant d’acquérir le Labernois. L’attente en valait la peine. «Je sors tous les jours et je suis plus active, c’est merveilleux! »

Cas isolé

Nicolas St-Pierre, le directeur général de la Fondation, connaissait la mésaventure de Tao et sa maîtresse. Il assure que c’est un cas isolé. «Cette situation est malheureuse, mais extrêmement rare. Nos chiens sont très dociles et, à 99% du temps, les gens agissent de la bonne façon avec eux. Comme vous pouvez le constater, il y a néanmoins toujours de la prévention à faire. » Il précise qu’un chien-guide est un animal de travail et la population doit éviter les contacts avec la bête à poil surtout en plein boulot. Il ajoute qu’il ne faut pas sous-estimer l’importance de ces chiens pour leurs propriétaires.

L’organisme québécois fourni environ 200 chiens par année aux personnes non-voyantes. La Fondation Mira n’est pas subventionnée et est toujours à la recherche de dons du public pour pouvoir continuer à changer des vies.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *