Communaute
16:02 17 décembre 2012 | mise à jour le: 17 décembre 2012 à 16:02 temps de lecture: 3 minutes

Des élèves de la Courvilloise créent un pont entre les générations

Une trentaine d’élèves de l’école secondaire de la Courvilloise inscrits au Programme d’éducation internationale ont profité de deux après-midis, avant leur congé du temps des Fêtes, pour rendre visite à des personnes âgées et échanger avec elles. Dans une atmosphère conviviale animée par des jeux et des chants, ils ont ainsi créé des liens entre les générations qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Accompagnés des initiateurs de ce projet, l’enseignante Geneviève Audet et l’animateur à la vie spirituelle et sociale, Pierre Bélanger, les étudiants de deuxième secondaire se sont d’abord rendus au Centre hospitalier et de soins de longue durée Saint-Augustin, non loin de leur école, pour rencontrer plusieurs personnes malades à qui ils avaient auparavant fait parvenir une lettre personnalisée présentant chacun d’entre eux et de quelle façon ils comptaient souligner la fête de Noël cette année.

Cette correspondance avait été composée depuis l’automne à l’intérieur des cours de français dans le cadre de leur programme de bénévolat service à la communauté. À raison d’une fois par semaine depuis septembre, les jeunes ont procédé à la préparation de ces deux visites qui allaient aussi les amener à l’Auberge aux Trois Pignons de la rue Seigneuriale.

C’est d’ailleurs là que le Beauport Express les a rencontrés en train d’animer un bingo, distribuer des collations et des cartes de souhaits, discuter aisément avec des gens de l’âge de leurs grands-parents, interpréter des chants de Noël et remettre des cadeaux comme des couronnes confectionnées entièrement de leurs mains.

Une visite très enrichissante

Pour Mélina Girard-Roy qui a amorcé en solo la chanson de clôture de l’activité, cet après-midi demeurera longtemps gravé dans sa mémoire. «Cela a été une visite très enrichissante et une belle expérience de pouvoir rencontrer toutes ces personnes âgées. C’est le fun d’apprendre ce qu’elles ont fait dans la vie, comment elles ont fêté Noël dans leur temps et ce qu’elles font maintenant rendues à leur retraite. Je crois que notre visite leur a fait beaucoup de bien et pour moi ça va sûrement m’aider à devenir une meilleure personne dans la vie», a confié Mélina au terme de cet après-midi intergénérationnel.

On ne peut plus contente de cette initiative, l’enseignante Geneviève Audet était fière de dire mission accomplie. «Notre objectif était de créer un pont entre les générations et d’établir un lien entre nos élèves, des résidents de l’hôpital Saint-Augustin et de cette belle résidence pour retraités de la rue Seigneuriale. Cet après-midi a été valorisant autant pour les jeunes que les personnes âgées. C’était très touchant de voir les rapprochements entre eux et les liens d’amitié qui se sont créés au fur et à mesure que la journée avançait», a commenté pour sa part l’enseignante, heureuse de cette réussite et de l’implication de son groupe d’élèves au succès de l’activité.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *