Communaute
17:15 12 avril 2012 | mise à jour le: 12 avril 2012 à 17:15 temps de lecture: 4 minutes

Une expérience enrichissante au Costa Rica pour 13 élèves de Samuel-De Champlain

C’est avec les yeux brillants et le sentiment du devoir accompli que les 13 élèves du projet de persévérance scolaire «Pura Vida» de l’école secondaire Samuel-De Champlain parlent de leur expérience enrichissante au terme d’un séjour de découverte d’une semaine au Costa Rica.

Fruit de deux ans de travail acharné qui leur a permis d’amasser plus de 35 000 $ en activités de financement, ce voyage avait pour objectif d’aller au bout d’eux-mêmes et de vivre intensément dans un pays étranger en compagnie de deux enseignantes, de la directrice adjointe et du psychoéducateur de l’école.

À écouter les commentaires qu’ils ont exprimés dès leur retour au Québec, force est d’admettre que ce projet, marqué par diverses activités comme du trekking sur un volcan, de l’observation de tortues de mer, de l’équitation et de la tyrolienne en montagne, a très bien répondu à leurs attentes.

«Disons que ce n’est pas à Beauport que je croise des volcans, des tortues de me et des plages comme cela. Wow ! C’était une semaine de rêve, mais ça durera tellement plus longtemps ce projet. Si je suis encore à l’école et que j’ai décidé de poursuivre aux adultes l’an prochain, c’est grâce à «Pura Vida», résume Joanie Bourget-Lebrun.

«Moi, c’est le contact avec la population locale, particulièrement avec la guide et le chauffeur, qui m’a le plus marqué. Goûter les plats typiques et voir comment on vit là-bas, ça m’a donné la piqûre du voyage», ajoute Jérémy Beaulieu-Pitre.

«C’est la meilleure expérience de groupe de toute ma vie! Les accompagnateurs pour moi, ce ne sont plus des profs. Je leur fais tellement confiance et je sais que je peux compter sur eux et sur tout le groupe pour persévérer», confie pour sa part Audrey-Ève Pelchat.

«Avec «Pura Vida», j’ai appris à rester moi-même dans un groupe, plutôt qu’à me conformer pour être sûre d’être acceptée. C’est un grand changement que je n’aurais pas pu vivre sans huit jours de vie de groupe intense», note une autre participante.

Des adolescents transformés

Certains adultes ont témoigné également de la transformation de leurs ados pendant ces deux dernières années. «Je tiens à remercier les membres de l’équipe qui a encadré ces jeunes tout au long de leur expérience. Ils ont cru en eux et leur ont donné la possibilité de se réaliser. Le projet «Pura Vida» a eu beaucoup d’impact sur mon garçon. Il a appris à se connaître et à aller jusqu’au bout de son rêve», a ajouté le père d’un participant, Michel Pitre.

Pour Hugues Frigon, psychoéducateur à l’école, accompagnateur avec les enseignantes Anne Marois et Raymonde Lafontaine et la directrice adjointe, Isabelle Biron, ce projet est un levier d’intervention incroyable pour ce groupe d’adolescents.

«En les sortant de leur zone de confort, on les amène à se dépasser, à mieux se connaître, à vivre la persévérance. Nous avons vraiment vu des jeunes s’épanouir en deux ans, se transformer et devenir des leaders. C’est un projet tellement porteur que nous avons déjà hâte à la deuxième édition. Merci à toute la communauté beauportoise qui nous a appuyés. On revient vous voir l’an prochain!», a conclu l’enseignant en précisant que ce projet avait été rendu possible grâce à la collaboration d’Intègr’action jeunesse et de l’école secondaire.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *