Communaute
20:34 6 juin 2012 | mise à jour le: 6 juin 2012 à 20:34 temps de lecture: 4 minutes

Paul Bédard intronisé au Mur des célébrités

Le conseil d’arrondissement de Beauport a souligné hier soir la contribution exceptionnelle de Paul Bédard au développement du hockey junior à Beauport de 1945 à 1990 en dévoilant sa photographie sur le Mur des célébrités du Centre de loisirs Monseigneur-De Laval. Il s’agissait du 19e hommage, dont le troisième à titre posthume, adressé à une personnalité beauportoise depuis la création de cette activité de reconnaissance en 1989.

Le portrait souvenir de M. Bédard vient s’ajouter à ceux de 18 autres célébrités qui immortalisent leur dévouement, leurs exploits sportifs et les succès de leur carrière dans divers domaines sur les cimaises de la salle du conseil d’arrondissement. Près d’une centaine de personnes ont assisté à cette rencontre de retrouvailles sportives dont plusieurs membres de la famille, d’anciens collaborateurs ainsi que des administrateurs, entraîneurs et joueurs d’équipes de hockey junior qui ont représenté Beauport dans diverses ligues.

Invité à prendre la parole, le fils aîné de Paul Bédard, le journaliste photographe du Beauport Express, Michel Bédard, a rappelé les traits de personnalité de son père, le qualifiant de bénévole hors pair dont l’implication a contribué à la place enviable que Beauport a eue sur l’échiquier sportif régional et provincial.

«Travailleur infatigable, il aimait œuvrer dans l’ombre. Avec lui, il n’y avait jamais de problème, que des solutions. Sa bonhomie et sa bonne humeur en ont toujours fait une personne attachante, un modèle de bénévole sur qui toute organisation aimerait pouvoir compter», a pour sa part souligné l’ancien directeur des loisirs de la Ville de Beauport, Paul-André Lavigne, dans le cahier de candidature.

Beaux souvenirs

Dès l’âge de 21 ans, au milieu des années 1940, Paul Bédard fait partie des fondateurs d’un terrain de jeux à la paroisse de la Nativité de Notre-Dame. Qui disait hockey disait alors «Tizon» Bédard. Après s’être démarqué comme joueur dans plusieurs équipes de Beauport et de la Côte-de-Beaupré, il a ensuite cumulé les fonctions de gérant à compter des années 1950 pour ensuite être à l’origine de la fondation du Club junior Les Cascades de Beauport qui a rempli l’aréna Gilles-Tremblay à plusieurs reprises dans les années 1970.

Il avait d’ailleurs participé grandement à la vaste campagne de souscription publique pour la construction de ce premier aréna à caractère régional. Les succès de cette équipe, dont il était un des administrateurs, et les répercussions sur le hockey mineur ont certes été des éléments déclencheurs pour la construction du Centre sportif Marcel-Bédard en 1973.

Homme conciliant, intègre et respecté par la communauté sportive, il a été l’un des artisans du retour de la Ligue de hockey junior majeur du Québec dans la région de Québec avec l’arrivée des Harfangs de Beauport qui ont fait les beaux jours du Centre sportif Marcel-Bédard entre 1990 et 1997 grâce à des joueurs de talent comme Martin Biron, Éric Dazé et Matthew Barnaby dirigés par des entraîneurs démonstratifs tels Joe Canale et Alain Chainey.

Membre des Lasalliens de Beauport et des Chevaliers de Colomb de la Nativité de Notre-Dame de Beauport, Paul Bédard s’est aussi impliqué au niveau communautaire lors de collectes de fonds pour la Société Saint-Vincent de Paul, la Croix-Rouge, la Société canadienne du cancer et la Guignolée.

Décédé à l’âge de 85 ans en janvier 2010, il a toujours pu compter sur l’appui de son épouse Lucile Giroux et de ses trois enfants, Michel, Hélène, commis intermédiaire relations avec les citoyens au bureau d’arrondissement de Beauport, et Jean, enseignant à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries. (T.M.)

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *