Communaute
03:15 18 juillet 2012 | mise à jour le: 18 juillet 2012 à 03:15 temps de lecture: 4 minutes

Florent Laberge reçoit la médaille de l’Assemblée nationale du Québec

La grande implication de Florent Laberge à titre de fondateur et de bénévole visionnaire aux Jardins communautaires du Mont des Lilas de Beauport a été reconnue, dernièrement, par le député provincial de Montmorency, Raymond Bernier, qui lui a remis la médaille de l’Assemblée nationale du Québec en hommage de son dévouement au respect de l’environnement.

Préserver l’existant et embellir le futur, c’est le leitmotiv qu’a poussé Florent Laberge à fonder en 1991 la corporation Les Jardins communautaires du Mont des Lilas, dont la mission était de favoriser la culture biologique sur des terrains appartenant à la communauté religieuse Les Pères Missionnaires du Sacré-Cœur et bénéficiant d’un microclimat à proximité du parc de la rivière Beauport.

«Je ne voulais pas que ces anciens jardins perdent leur vocation et deviennent un site pour des projets immobiliers. Aujourd’hui, je peux dire avec fierté mission accomplie, car après plus de 20 ans quelque 130 jardiniers y cultivent une centaine de lots communautaires souvent en famille, à l’arrière du Centre de loisirs La Cavée», a confié le président fondateur de ces jardins, dont il a réalisé les plans au début des années 1990.

Une grande préoccupation pour l’environnement

Dès son plus jeune âge, Florent Laberge est animé d’un intérêt particulier pour les ruisseaux, les rivières et la forêt qui l’amène à décoder plusieurs signes de l’écosystème. Un engagement était né, alors que ces oasis ouvrirent en lui une grande préoccupation pour l’environnement.

Après une carrière de dessinateur en architecture, M. Laberge décide de fonder cet organisme avec comme vision d’y instaurer le jardinage biologique et la récupération des déchets pour l’utilisation du compost tout en favorisant l’éducation des jardiniers. Demeurant à quelques pas du site, c’est avec dynamisme que ce résident du Vieux-Beauport s’est impliqué comme président du conseil d’administration et instigateur de nombreux projets de développement durant plusieurs années. Ses efforts ont d’ailleurs été récompensés en 1995, alors que l’organisme reçoit le Prix Reconnaissance Beauport Ville en Santé.

«Je suis bien content de ce bel hommage qui m’est donné aujourd’hui. Cette médaille vient couronner plus de 20 ans de mon implication sur ce site exceptionnel en plein cœur du Vieux-Beauport. Je suis heureux que chacun des jardiniers contribue par ses gestes à embellir et à soigner l’environnement en honorant en toute conscience la paix du cœur qu’il est possible de trouver sur ce lopin de terre, le ressourcement par le geste simple du jardinage et l’humanité ressentie au respect de la Nature», a commenté le récipiendaire.

Un homme de terrain

Le député Raymond Bernier a qualifié M. Laberge d’homme de terrain qui, les mains dans la terre, coupant ou taillant des arbres, transportant des pierres, a toujours entretenu de saines relations avec les instances privées, municipales ou gouvernementales.

«Par la remise de cette médaille, je veux reconnaître cet élan intuitif que M. Laberge a écouté et qui l’a toujours animé, l’invitant à l’audace de visualiser et de mettre en forme des projets. Je sais qu’il désire demeurer encore une personne ressource, autant pour les jardiniers que les administrateurs. C’est pour cela que je lui souhaite la santé et plusieurs autres bonnes idées», a déclaré M. Bernier.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *