Communaute
19:39 12 mars 2015 | mise à jour le: 12 mars 2015 à 19:39 temps de lecture: 3 minutes

La robotique toujours à l’honneur à la Courvilloise

PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE. Fort d’une première expérience riche en émotion qui a mené la jeune équipe des Centaures Robotique 4950 de la Courvilloise jusqu’à une finale internationale, l’an dernier, à Saint-Louis aux États-Unis, un deuxième groupe d’étudiants vient de terminer la réalisation d’un autre robot en vue de la compétition provinciale présentée à Montréal du 19 au 21 mars prochain.

«Le défi de cette année se nomme «Recyclage Express» et consistait à fabriquer un robot capable de déplacer et d’empiler des bacs de rangements, des corbeilles de recyclage et d’y insérer des nouilles de piscine en mousse pour marquer des points», souligne le directeur adjoint du 2e cycle, Gaëtan Audet.

Afin de contrer le décrochage scolaire, la direction de l’école déploie des efforts depuis deux ans pour impliquer des élèves de 14 à 17 ans dans leur réussite en stimulant leur esprit d’entrepreneuriat, de créativité et d’ingénierie.

Une équipe multidisciplinaire

Une équipe de 20 étudiants de première à cinquième secondaire, 10 de plus que l’an dernier, supportée par des enseignants, des techniciens, des mentors et des membres de la direction, a été formée pour participer à cette compétition présentée sur le modèle d’un événement aux allures d’un week-end de formule1 de la robotique.

Sous la supervision de Charles Fortier et René Breton, enseignants en sciences, Louis Caron, enseignant en éducation physique, Marie-Christine Vaillancourt, technicienne en travaux pratiques, et Gaëtan Audet, les membres de l’équipe composée de trois filles et 17 garçons ont travaillé pendant six semaines intensives, en janvier et février, pour concevoir un robot capable d’exécuter des fonctions bien précises en compétition. Muni de pinces pneumatiques montées sur roulement à billes actionnées par une chaîne, le nouvel appareil téléguidé sur roues peut saisir des bacs de recyclage et des poubelles, les soulever et les empiler.

Une expérience très enrichissante

Le groupe a été mobilisé dans plusieurs domaines comme la programmation, la conception, la création, la mécanique et la communication. Au terme de cette deuxième expérience, tous les élèves ont été unanimes à dire qu’ils avaient développé une excellente chimie, ainsi qu’un grand esprit d’équipe.

«Nous avons eu un horaire très chargé au cours des dernières semaines, mais cela en valait la peine. Chaque membre de l’équipe a contribué à sa façon pour en faire une expérience très enrichissante», ont souligné les étudiants.

L’équipe des Centaures Robotique 4950 entend d’ailleurs organiser une parade de mode dans l’auditorium, le 9 avril, pour financer ses activités.

Plus de 1250 jeunes de 45 écoles secondaires de la province sont attendus à Montréal pour le relever le défi «Robotique First 2015». À leur toute première participation à ce genre de compétition l’an dernier, les représentants de la Courvilloise avaient mérité la première place et obtenu une mention spéciale des juges pour leur prestation parmi un total de 42 écoles. Cette excellente performance leur avait permis d’accéder à la finale internationale disputée à Saint-Louis.

À lire aussi, cet article sur le championnat provincial remporté l’an dernier par l’équipe de La Courvilloise, à Montréal : http://www.beauportexpress.com/Communaute/2014-03-29/article-3669440/La-Courvilloise-championne-au-Festival-provincial-de-robotique/1

On peut suivre l’équipe 4950 Les Centaures de la Courvilloise sur Facebook.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *