Communaute
02:27 25 mars 2015 | mise à jour le: 25 mars 2015 à 02:27 temps de lecture: 3 minutes

L’école primaire Marie-Renouard dit oui au civisme

LUTTE À L’INTIMIDATION. Les 300 élèves de la maternelle à la 6e année de l’école primaire Marie-Renouard de Beauport ont posé des gestes significatifs contre l’intimidation et la violence en participant avec enthousiasme à plusieurs activités spéciales mises sur pied dans une semaine consacrée au civisme.

Organisée dans la foulée de la Loi contre l’intimidation par le comité plan d’action contre la violence de l’école, cette semaine thématique a permis à l’ensemble des élèves d’adopter des comportements respectueux empreints de bonté et de gentillesse en les incitant à prononcer régulièrement tous les jours les cinq mots magiques, bonjour, s’il-vous-plaît, merci, désolé et au revoir. Les effets positifs ont été concluants parce cette initiative a eu pour effet de réduire par le fait même les conflits et l’intimidation dans l’établissement.

«Le ministère de l’Éducation a demandé au début de l’année aux commissions scolaires de faire quelque chose en lien avec le civisme. À l’école Marie-Renouard, on a décidé de faire une semaine du civisme. Quand on demande aux jeunes d’utiliser ces cinq mots magiques, ça les aide à démontrer que les autres sont importants pour eux et c’est aussi une bonne occasion de se faire des amis», souligne l’animatrice à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire, Hélène Pomerleau, responsable du plan de lutte à la violence et à l’intimidation à l’école.

Une grande finale de paix

Appuyée dans le comité organisateur par la directrice de l’école, Danielle Boisjoly, la technicienne en éducation spécialisée, Élianne Tanguay-Cantin, et la stagiaire en psychoéducation, Sarah-Jade Côté, Mme Pomerleau a couronné cette semaine en invitant les 300 élèves et leurs enseignants à se regrouper dans la cour de l’école pour former un signe de paix en présence de la commissaire du secteur Josée Brassard.

Du haut d’une nacelle, elle a par la suite immortalisé le tout en prenant une photo souvenir, dont les enfants se souviendront longtemps à en juger par les nombreux commentaires positifs recueillis au terme de ce rassemblement mémorable tenu sous le slogan «Fréquenter l’école Marie-Renouard, un vrai privilège».

Aussi connue de nombreux jeunes sous le sobriquet de «La Trotteuse» à l’extérieur des murs de l’établissement parce qu’elle visite également les écoles Le Trivent, de la Ribambelle, de la Pléiade, Yves-Prévost et des Loutres, Hélène Pomerleau voulait par ce geste sensibiliser la communauté au fait qu’à Marie-Renouard, le personnel agit en prévention et favorise le renforcement positif des bonnes actions et réussites des élèves au quotidien.

Au cours de la semaine, les jeunes ont pu voir des films en lien avec des personnages qui font de bonnes actions dans leur entourage, participé à des ateliers sur le civisme, ainsi qu’à un tirage d’un prix spécial parmi les élèves ayant prononcé les mots magiques auprès de leurs amis ou enseignants.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *