Communaute
20:56 19 octobre 2015 | mise à jour le: 19 octobre 2015 à 20:56 Temps de lecture: 3 minutes

Intégr’action jeunesse salue le retour de l’atelier d’ébénisterie «Emploi ton savoir»

PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE. Bonne nouvelle au Carrefour jeunesse-emploi Montmorency. Après une absence remarquée dans le milieu communautaire, l’atelier d’ébénisterie d’Intégr’action jeunesse «Emploi ton savoir» effectue un retour après deux ans afin d’aider de jeunes adultes à développer leurs compétences.

«Intégr’action jeunesse travaille depuis plusieurs années au développement personnel, professionnel et social des jeunes. Nos actions sont orientées vers la prévention du décrochage scolaire, la persévérance scolaire et le retour aux études en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle. Le retour du programme «Emploi ton savoir» est une excellente nouvelle, car une dizaine de jeunes sans emploi et ne fréquentant plus l’école auront l’occasion de vivre une expérience de groupe et de travail des plus formatrices pendant 47 semaines», souligne la chargée de projet, Annick Wright.

Grâce au soutien financier de Service Canada par l’entremise de son programme «Connexion compétences», ce groupe de jeunes participera pendant 22 semaines au volet atelier «Décore ta vie» qui consiste à la production d’accessoires et de meubles en bois, ainsi qu’à la réalisation de projets de rénovation au profit de citoyens et d’organismes du milieu. Le tout sera couronné par un volet stages en entreprise d’une durée de 25 semaines.

Des créations en bois de palette

Encadrés par un ébéniste-formateur, Bruno Thieblemont, membre artisan professionnel au Conseil des métiers d’art du Québec, les participants ont débuté leurs activités il y a quelques semaines en fabriquant chacun une planche à découper en bois. Plusieurs projets en bois de palette sont prévus au cours des prochaines semaines où les jeunes seront appelés à fabriquer des caisses de pommes qui s’emboîtent les unes dans les autres, ainsi que des tables de travail avec un dessus en plexiglas pour compléter le mobilier du local étudiant L’Entracte à l’école secondaire Samuel-De Champlain.

«Les participants seront également amenés à développer de saines habitudes de vie et de travail de même qu’à se définir un projet professionnel afin qu’au terme de cette expérience de vie commune ils intègrent le marché du travail ou réalisent un retour aux études», ajoute M. Thieblemont qui agit aussi à titre d’expert pour les Olympiades professionnelles québécoises.

Inscrite au projet, Vanessa Drapeau Plante trouve cette expérience valorisante et très enrichissante. «C’est très intéressant de pouvoir apprendre en groupe comme ça de nouvelles techniques pour travailler le bois, surtout avec la présence d’un expert dans le domaine».

Des réalisations vendues à l’encan

Un encadrement soutenu est offert aux jeunes durant tout leur apprentissage à Intègr’action jeunesse qui leur propose une programmation d’activités touchant des sujets comme le logement, le budget et la consommation, ainsi que des visites d’établissements scolaires.

Fait à noter, plusieurs de leurs créations seront regroupées pour être offertes au public lors d’un encan qui se tiendra en février ou en mars. L’endroit où il aura lieu reste encore à confirmer, mais une chose est certaine, la qualité sera au rendez-vous à constater avec quel enthousiasme et souci de professionnalisme ils prennent leur travail à cœur.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *