Communaute
22:39 27 juin 2015 | mise à jour le: 27 juin 2015 à 22:39 Temps de lecture: 2 minutes

Des autos anciennes pour tous les goûts

VOITURES. Des milliers d’adeptes sont venus admirer les modèles de voitures d’autrefois lors du 29e gala d’Élégance du club des Belles Autos d’hier.

Samedi en fin de journée, tout près de 1000 véhicules de tout genre étaient venus parader sur le site situé à proximité du manoir Montmorency. Selon la responsable aux communications, Louise Villeneuve, 8000 visiteurs ont parcouru le site cours de la fin de semaine. «Ça a roulé toute la journée, a-t-elle fait savoir. Pour le nombre de voitures, c’est une de nos années record. On peut s’attendre à la même chose du côté des visiteurs.»

La règle d’or pour l’événement est que chaque véhicule présent doit avoir au moins 25 ans pour être exposé. «On a beaucoup de voitures, mais on a aussi d’autres sortes de véhicules, comme d’anciens camions de pompiers ou des autos de police», explique Mme Villeneuve.

L’exposition comporte aussi une zone familiale sous la thématique de l’automobile pour petits et grands qui veulent prendre une pause. «L’événement attire beaucoup de familles. Les enfants comme les parents aiment admirer les différents modèles», a ajouté Mme Villeneuve. D’autres activités sont aussi organisées sur place, comme un marché aux puces, des spectacles et des concours.

Transmettre sa passion

Le thème du gala de cette année, Collection privée, a amené un des membres du club à présenter quelques modèles de sa large collection de 30 voitures. Robert Frenette, de Pont-Rouge, vit sa passion pour les automobiles depuis son jeune âge. «Déjà enfant, j’étais capable d’identifier des modèles d’auto en regardant seulement quelques éléments», raconte-t-il.

Comme tout bon collectionneur, M. Frenette se réjouit de ses modèles plus rares. Son coup de cœur dans ses modèles apportés au gala? Une automobile Plymouth 1940 convertible. «J’en ai vu très rarement, a-t-il affirmé. J’ai déjà croisé une 1941, mais de cette année-ci, je ne crois pas.»

Voir la relève présente au gala des Belles Autos d’hier donne espoir à M. Frenette que sa passion va survivre au temps. «Pendant un moment, on pensait que ça allait s’essouffler, a-t-il confié. J’ai confiance maintenant qu’on va continuer à avoir des galas comme celui-ci.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *