Communaute
20:21 15 janvier 2014 | mise à jour le: 15 janvier 2014 à 20:21 temps de lecture: 2 minutes

Le cimetière de Giffard n’a plus de secrets pour Guy Martel

Le cimetière de Giffard est un endroit très fréquenté pendant plusieurs mois de l’année sauf l’hiver où l’accès devient très difficile, sinon impossible. Pour pallier à cette situation et permettre aux gens de visiter quand même leurs défunts, le photographe Guy Martel a créé un site Internet où il est possible de voir plus de 1 039 monuments et plaques des personnes décédées de la paroisse qui y reposent en paix.

«Quand j’ai débuté ce projet de photographier toutes les épitaphes du cimetière en 2007, mon objectif premier était d’offrir un certain réconfort aux gens, plus particulièrement aux personnes incapables de se déplacer, en leur permettant de visiter leurs défunts 365 jours par année», souligne Guy Martel qui a répertorié plus de 3 725 morts jusqu’à présent sur son site Internet.

Originaire de Giffard où ses parents demeurent toujours comme plusieurs autres membres de sa famille, il travaille constamment à faire des mises à jour en ajoutant les noms et les monuments des nouveaux défunts.

«J’ai une grande collection des bulletins paroissiaux qui me sert de référence. Plusieurs membres de ma famille sont enterrés dans ce cimetière pour le repos éternel et je voue un grand respect pour ce lieu rempli d’histoire qui rappelle nos ancêtres. Il m’arrive d’ailleurs assez souvent de réécrire sur les photos avec un logiciel spécial les noms des défunts qui sont difficiles à lire sur des monuments anciens. Je reprends aussi des photos quand je m’aperçois que des fleurs ont été déposées par la famille», confie le photographe qui offre régulièrement ses services comme pigiste de faits divers à des médias de Québec.

Un véritable passionné

Demeurant sur la rue Saint-Victorien, à une dizaine de minutes à pied du cimetière, Guy Martel s’y rend souvent pour prendre une marche et observer les changements.

«La paroisse ouvre la crypte une ou deux fois par année. J’ai réussi à prendre des photos des plaques des défunts qui s’y trouvent, dont celle de Mgr Gauthier qui est l’instigateur de ce cimetière», conclut M. Martel qui invite les gens à visiter son site Internet au  http://super-ligue.com/CimGiffard/  .

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *