Communaute
16:12 7 janvier 2014 | mise à jour le: 7 janvier 2014 à 16:12 temps de lecture: 5 minutes

L’action bénévole, une ressource indispensable au mieux-être de la collectivité

L’archevêque émérite de Québec, Mgr Maurice Couture, a déjà affirmé dans une allocution de circonstance que l’action bénévole initiée par des organismes communautaires faisait économiser plusieurs millions de dollars aux gouvernements provincial et fédéral. En ce début de nouvelle année, qu’en est-il de ces groupes d’entraide qui offrent une panoplie de services sociaux de proximité gratuits aux gens dans le besoin? La relève est-elle au rendez-vous pour assurer leur pérennité dans la région de la Capitale-Nationale?

Fondé en 1976 avec la mission sociale de promouvoir et de développer l’action bénévole afin de favoriser l’implication des personnes sur le territoire Orléans comprenant les 23 paroisses de Beauport, de la Côte-de-Beaupré et de l’Île d’Orléans, le Centre d’action bénévole Aide 23 fait figure de pionnier dans le domaine.

«Nous soutenons depuis tout ce temps les organismes communautaires dans la réalisation de leurs objectifs par le recrutement, la formation, la reconnaissance et l’accompagnement de cette précieuse ressource bénévole. Notre mission humanitaire est d’offrir des services aux personnes en situation de précarité contribuant ainsi à la lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale», souligne le président Richard Lapointe.

Rappelant que l’organisme avait vu le jour grâce à la création d’un projet d’aide aux démunis mis de l’avant par sœur Denise Racine de la Congrégation des Sœurs de l’Assomption avec l’appui du Conseil régional d’entraide sociale, M. Lapointe mentionne qu’à l’époque 160 bénévoles étaient inscrits pour offrir des services réguliers à une centaine de personnes.

Dès son incorporation deux ans plus tard, l’organisme reçoit sa première subvention de Centraide, ce qui pave la voie au développement des services de maintien à domicile et de la popote roulante.

Nommé organisme reconnu par la Ville de Beauport en 1983 et accrédité par le Conseil régional de la santé et des services sociaux de la région administrative 03 comme organisme bénévole de maintien à domicile, Aide 23 obtient une autre subvention lui permettant d’élargir son offre de services également aux personnes handicapées. La popote roulante augmente de 50 % et plus de 5 000 repas sont livrés par année.

Un interlocuteur privilégié en bénévolat

Marquées par l’inscription des premiers organismes membres, Entraide Naturo-Lait, Gîte Jeunesse Beauport , Cuisine collective de Beauport et le Comptoir d’économie familiale de Beauport, ainsi que par la création de l’Association des bénévoles de l’Île d’Orléans, les années suivantes seront déterminantes pour Aide 23 qui signe en 2008 un protocole d’entente avec la Ville de Québec lui procurant le statut d’interlocuteur privilégié pour toutes questions de bénévolat dans l’arrondissement de Beauport.

Récipiendaire du Prix Hommage Bénévolat-Québec et du Prix reconnaissance de Beauport Ville en Santé, Aide 23 connaît ensuite un accroissement de plus de 34 % des demandes d’assistance en pourvoyant 13 300 repas chauds et équilibrés livrés le midi et 1 900 accompagnements en transport par année aux personnes démunies en perte d’autonomie.

Une nouvelle clientèle, les jeunes

Si 75 % des gens bénéficiant des services de l’organisme sont des personnes aînées, les jeunes constituent aussi une clientèle pour Aide 23 qui coordonne dans l’arrondissement de Beauport le programme national «Lire et faire lire» s’adressant aux enfants de la maternelle et des deux premières années du primaire.

«Nous recrutons les bénévoles aînés et les encadrons dans la prestation de leur service en travaillant de pair avec la Bibliothèque Étienne-Parent pour la formation et le prêt de livres. Trois écoles ont bénéficié du dévouement d’animateurs bénévoles qui ont touché ensemble plus de 300 élèves au cours d’une année scolaire. Ce programme vise à contrer éventuellement le décrochage scolaire avec une activité perçue comme plaisante et enrichissante», note la coordonnatrice à la gestion et l’administration, Michelle Nadeau.

Avec la participation de Centraide et d’autres centres d’action bénévole de la région de Québec, Aide 23 sollicite aussi l’implication bénévole des étudiants de niveau collégial en leur proposant des formes concrètes d’actions sociales.

«L’expérience du don de soi anoblit l’âme, repousse l’individualisme et rend conscient d’une réalité sur laquelle on peut agir, seul et collectivement. Au bout de la ligne, ça produit des citoyens plus responsables et socialement plus solidaires», mentionne l’agente à la promotion et au développement, Valérie Perreault qui lance une invitation à tous de visionner le clip vidéo promotionnel de l’organisme sur Internet au http://www.youtube.com/watch?v=bCopMih4wtI .

Aide 23 en quelques chiffres

En 1980, 115 bénévoles – 1 956 heures de bénévolat.

En 2013, 193 bénévoles – 15 162 heures de bénévolat.

En 1984, 920 repas servis par la popote roulante,

194 accompagnements-transport,

2059 appels traités

En 2012, 13 036 repas servis par la popote roulante,

1 533 accompagnements-transport,

6 023 appels traités

1845 heures consacrées au service d’accompagnement-transport pour les visites médicales

Plus de 1 000 personnes bénéficiaires de services

En 1990, deux organismes membres

En 2012, 36 organismes-membres

Les gens intéressés à donner de leur temps sont invités à communiquer au 418 663-0978. Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *