Communaute
19:05 23 mai 2013 | mise à jour le: 23 mai 2013 à 19:05 temps de lecture: 3 minutes

Enfin une maison pour le Centre ressources pour femmes de Beauport

Après six ans de recherche, le Centre ressources pour femmes de Beauport est maintenant propriétaire d’une maison de l’avenue Royale pour mieux transmettre les valeurs d’autonomie, de respect, de solidarité, d’égalité et de transparence qu’il véhicule depuis sa fondation en 1992.

Organisme communautaire autonome financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux et géré par des femmes qui le fréquentent, le centre était logé gratuitement depuis 2001 au troisième étage du Pavillon Royal, dans des locaux appartenant à la Ville de Québec.

«En 2005, une personne supplémentaire a été engagée avec pour mandat de trouver une maison qui répondrait beaucoup mieux à nos besoins. C’est au hasard du bouche à oreilles que nous l’avons enfin trouvée, au 705, avenue Royale, au coeur du Vieux-Beauport, facile d’accès pour le transport en commun et avec plein d’espace. C’est la maison de nos rêves», a exprimé, hier soir, la présidente Monique S. Allard, lors de l’inauguration officielle.

Un rayonnement de plus en plus important

Poursuivant la mission d’améliorer les conditions de vie des femmes, de les informer sur les sujets qui les concernent et de les accompagner à développer leur autonomie, l’organisme a réussi à accumuler plus de 300 000 $ au cours des six dernières années pour concrétiser ce projet majeur évalué à 500 000 $.

«Un de nos objectifs était aussi de bâtir un espace d’égalité et de solidarité. Nous l’avons maintenant réalisé avec cette maison qui dispose d’un centre d’accueil et de documentation, d’une salle de conférence et de divers locaux pour des comités de travail», a commenté la coordonnatrice Louise Fortin, fière de l’inauguration de ce précieux milieu de vie pour les femmes.

De sincères remerciements

Les administratrices du centre ont d’ailleurs profité de l’occasion pour adresser de sincères remerciements à plusieurs partenaires qui ont contribué au succès de ce projet d’envergure, André Hébert, responsable du développement social à l’arrondissement de Beauport, Nicole Morin de la Caisse d’économie solidaire de Québec, Me Murielle Drapeau, représentante des trois caisses Desjardins de Beauport, soeurs Nicole Vallée et Gisèle Pouliot, de la congrégation des Sœurs servantes du Saint-Cœur de Marie, sœur Marthe Laliberté des Sœurs de la Charité de Québec, l’architecte Louis Faille et l’entrepreneur en construction Jacques Lévesque.

Près de 1 000 femmes par année participent aux diverses activités gratuites organisées par le Centre ressources pour femmes de Beauport qui fait partie d’un regroupement de plus de 100 Centres de femmes à travers le Québec. La lutte à la pauvreté, la violence faite aux femmes et la santé y sont toujours au cœur de leurs préoccupations.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *