Communaute
16:20 20 février 2013 | mise à jour le: 20 février 2013 à 16:20 temps de lecture: 3 minutes

30 ans de pédagogie Freinet à l’école optionnelle Yves-Prévost

Reconnue comme précurseur sur le plan pédagogique en plaçant l’enfant au centre de ses apprentissages, l’école optionnelle Yves-Prévost de Beauport a tenu, hier, une journée portes ouvertes dans le but de souligner son 30e anniversaire de fondation. L’établissement scolaire du boulevard des Chutes est la première école publique au Québec qui a mis en valeur la pédagogie Freinet.

Dès 8 h 30, les visiteurs ont été accueillis par des enfants ayant le brevet expression-communication qui ont effectué une tournée de l’école pour présenter les nombreux projets réalisés par les 280 élèves depuis le début de l’année scolaire. Ils ont eu l’opportunité d’assister, entre autres, à un conseil de classe, des ateliers de mathématiques, à une période de lecture et de recherche et des présentations orales.

«Notre pédagogie est basée sur la philosophie de Célestin Freinet, un pédagogue français qui a dû réinventer sa façon d’enseigner à la fin du 19e siècle. C’est une pédagogie humaniste basée sur les valeurs de coopération, de communication-expression, responsabilisation et d’autonomie dans son comportement et son travail. L’enfant évolue à son rythme. On ne compare pas les enfants entre eux, mais il se mesure à lui-même. L’enseignant est un guide pour la classe et bâtit ses cours en fonction des projets, des idées qui surgissent des enfants », a mentionné Michèle Pelletier, enseignante au deuxième cycle.

Le plaisir d’apprendre

À l’égard de l’obligation de l’école québécoise d’instruire, socialiser et qualifier, l’école optionnelle Yves-Prévost place l’enfant au centre de ses apprentissages, mise sur le plaisir d’apprendre et croit au potentiel de chacun tout en faisant une place active aux parents dans leurs rôles de partenaires à tous les niveaux.

«Notre mission est de développer des élèves qui se démarquent par leur capacité de réflexion et d’action dans leur milieu de vie. C’est pourquoi nous favorisons ici l’expression sous toutes ses formes et mettons en place des outils de gestion du temps, de l’espace, du travail et des relations interpersonnelles», a ajouté pour sa part la directrice de l’école, Anick Dumas, tout en notant qu’il y a une liste d’attente de 50 places chaque année lors de l’inscription.

Hommage à Marc Audet

Plusieurs activités ont marqué le 30e anniversaire depuis septembre comme l’exposition d’aquarelles de l’artiste et enseignante, Michèle Pelletier, à la Maison Tessier-Dit-Laplante, le Jour du souvenir Célestin Freinet et l’hymne national chanté par les élèves de la classe de 4e-5e année à un match des Remparts de Québec au Colisée Pepsi.

Deux autres événements sont prévus, soit une conférence sur l’autonomie, le 11 avril, par Mariel Ducharme, complice de la toute première heure de la création de l’école, ainsi que le social des bénévoles, le 5 juin, où un hommage sera rendu aux nombreux collaborateurs et particulièrement à Marc Audet, fondateur du projet éducatif en pédagogie Freinet à l’école Marcel-Lortie, aujourd’hui l’école optionnelle Yves-Prévost.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *