Communaute
22:29 4 avril 2013 | mise à jour le: 4 avril 2013 à 22:29 temps de lecture: 3 minutes

Une mosaïque en céramique cimente le sentiment d’appartenance à l’école de Saint-Michel

Une grande murale collective de type mosaïque en céramique, réalisée par 523 élèves de la maternelle à la 6e année, attire maintenant les regards à la bibliothèque de l’école primaire de Saint-Michel, à Beauport. Si cette expérience a permis de rassembler les forces créatrices des jeunes, que dire du sentiment d’appartenance qui restera gravé longtemps dans leur cheminement scolaire!

«C’est grâce à une subvention du programme «La culture à l’école» que l’ensemble de nos élèves ont pu participer à ce projet, dont les principaux objectifs étaient de sensibiliser les enfants à l’importance du travail collectif et à l’implication de chacun pour obtenir une œuvre esthétique qui restera longtemps à l’école», souligne l’enseignante en maternelle, Nadine Boudreau, qui a piloté le projet avec deux autres collègues de travail membres du Comité des arts, Émilie Castonguay et Émilie Roy.

 

Amorcée à l’automne, cette belle initiative a été supervisée par une artisane mosaïste des Ateliers Phébus, Dominique Côté. Dans un premier temps, les enfants ont dessiné ce que leur inspirait le thème «Je bouge à travers les saisons». À partir d’une sélection de ces images, elle a ensuite fait la composition finale du dessin et des couleurs.

Pendant une semaine de janvier, les 523 élèves des 23 classes de l’école ont défilé tour à tour à la bibliothèque pour rencontrer l’artisane afin d’être initiés à l’histoire de la mosaïque et invités à coller les morceaux de céramique sur le support.

Un projet-école d’envergure

«Dans un esprit de coopération et de travail d’équipe, il était bon de voir la participation des grands qui complétait celle des petits et vice-versa pour finalement donner ce projet-école d’envergure qui est dévoilé aujourd’hui. Il s’agit là d’une belle occasion d’apprécier leur travail et d’ainsi renforcer l’identité culturelle de nos élèves», commente pour sa part le directeur de l’école, Claude St-Jean.

Le dévoilement de cette grande murale de 12 pieds de longueur et trois de hauteur s’est déroulé en présence de la commissaire du secteur, Lyne Villeneuve, d’une représentante du conseil d’établissement, Isabelle Poirier, et d’un membre du comité de chacune des 23 classes participantes au projet.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *