Société
10:11 6 mars 2020 | mise à jour le: 6 mars 2020 à 10:11 temps de lecture: 4 minutes

Le yoga adapté: inclusion, relaxation et plaisir

Le yoga adapté: inclusion, relaxation et plaisir
Sarah Mailhot (centre) en pleine séance de yoga adapté. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

SOCIÉTÉ. Il est 19h10 un mardi soir, les adeptes de yoga prennent place pour leur cour dans un local d’un centre d’entraînement du centre-ville. La séance est sur le point de commencer alors qu’on entend plusieurs membres de cette communauté rire de bon cœur et s’enquérir de son voisin. Tout semble parfaitement normal si ce n’est des fauteuils roulants de quelques adeptes et des handicaps physiques de cette clientèle un peu spéciale. Bienvenue au yoga adapté!

«C’est vrai que ce n’est pas si différent du yoga régulier. C’est un peu plus doux même si je peux ajouter des variantes plus athlétiques. Mon groupe s’adapte à ce que je fais et chacun fait ce qu’il est en mesure de faire. Les bienfaits sont les mêmes alors qu’on essaie d’atteindre un bon niveau de bien-être», assure la professeure de yoga beauportoise, Claudia Delgado.

Claudia Delgado œuvre dans le milieu du yoga depuis plusieurs années et enseigne le yoga traditionnel (anahata). (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Respect

Cela fait maintenant deux ans que le cours est offert alors qu’il n’y avait que six personnes initialement. Ils sont maintenant 15 à se pointer le bout du nez pour leur séance de yoga adapté hebdomadaire. «J’ai gagné le gros lot avec eux parce qu’il y a vraiment une bonne chimie. Ce n’est pas tous les membres qui ont un handicap physique alors qu’il peut y avoir des personnes souffrant d’un cancer ou un handicap moins apparent, le point important est qu’on accepte tout le monde. L’inclusion est primordiale et je veux que tout mon monde se sente confortable et accepté», affirme avec conviction la professeure originaire du Venezuela.

Besoin de calme

Pour Sarah Mailhot, atteinte d’une malformation de la moelle épinière appelée spina-bifida, la séance de yoga adapté est un bienfait dont elle ne peut se passer. «Je suis une personne nerveuse et le yoga m’aide vraiment à être plus posée. J’ai essayé de trouver d’autres séances de yoga adapté, mais l’offre est très mince et souvent mal adaptée. Claudia a beaucoup d’expérience et propose toujours une solution lorsque quelqu’un a de la difficulté avec un mouvement. L’ambiance est simplement parfaite et tout le monde participe», affirme la jeune femme de 30 ans qui fait partie du groupe original.

Assiduité

Pour le premier membre masculin du groupe, Éric, le yoga est un moment privilégié pour méditer. «Quand je sors d’ici, je suis tellement calme. Ce que je trouve impressionnant avec le groupe, c’est la participation qui est incroyable. Il manque très rarement quelqu’un et ça paraît dans la chimie que nous avons. On a du plaisir à venir ici», affirme l’homme de 48 ans souffrant de paralysie cérébrale.

Leçons de vie

Questionnée sur la raison qui l’a poussé à commencer à donner le yoga adapté, Claudia Delgado a une réponse très simple. «Très peu de monde l’offre et je crois que le yoga est fait pour tout le monde. On va continuer de donner différentes sortes de yoga, mais le yoga adapté est là pour rester. J’aimerais ajouter d’autres membres. C’est très gratifiant pour moi. Ça représente beaucoup pour certains d’affronter la température et la neige pour venir faire le cours. J’apprends beaucoup de ma clientèle au niveau de la résilience, de la motivation et de la persévérance.»

Pour en savoir plus sur la gamme de cours offert et sur le yoga adapté:https://mailchi.mp/c8c2a5db080d/anahatayogaquebec

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *