Société
13:00 9 octobre 2016 | mise à jour le: 9 octobre 2016 à 13:00 temps de lecture: 3 minutes

Déjà 10 ans de plaisirs partagés pour Réno-Jouets

ENTRAIDE. Plus de 550 000 jouets restaurés et autant de sourires provoqués chez les jeunes bénéficiaires d’un cadeau inestimable pour leur développement. Voilà brièvement résumé l’impact qu’a depuis 10 ans la Fondation Réno-Jouets auprès d’une clientèle moins nantie de la région de Québec et au-delà.

En plus de la présence de précieux collaborateurs, la directrice générale de la Fondation Réno-Jouets, Annie Asselin (au centre), a notamment accueilli Régis Labeaume et Sylvain Juneau, respectivement maire de Québec et de Saint-Augustin, lors du cocktail soulignant les 10 ans de l’organisme. (Photo gracieuseté)

La directrice générale de l’organisme caritatif, Annie Asselin, et son équipe de précieux collaborateurs ont récemment souligné doublement cette première décennie d’activité. L’étape historique a été marquée, d’abord, lors d’un cocktail festif tenu dans les locaux de la rue Watt dans le parc industriel Colbert à Québec.

Ce fut l’occasion pour les participants de voir le milieu de travail de cette fourmilière où une armée de bénévoles fait des miracles, pour remplir la mission de la Fondation Réno-Jouets. Son engagement fondateur vise à «lutter contre la pauvreté en offrant des jouets recyclés et remis à neuf à des organismes venant en aide aux enfants issus de familles défavorisées ou encore des enfants malades».

Plusieurs étapes sont nécessaires pour aboutir à un don, allant du nettoyage à la réutilisation, en passant par l’ajout de pièces manquantes. «Nous sommes motivés par l’idée que le jeu est naturel chez un enfant. C’est en jouant que les enfants découvrent le monde. Les jouets, les livres et les jeux sont ses outils de développement. Ils stimulent sa curiosité, sa coordination, son langage, sa motricité et l’éveil de ses sens. Il est donc essentiel que tous les enfants puissent jouer», fait valoir Mme Asselin.

La directrice générale rappelle que le rayonnement de Réno-Jouets va bien au-delà de la région de Québec. Une partie des items est redistribuée à la grandeur du Québec, ainsi qu’à l’étranger à la faveur d’ententes de partage comme c’est le cas au Guatemala.

Souper-bénéfice

Le deuxième événement consécutif soulignant les 10 ans d’existence et de dévouement pour le développement de l’enfance a été le souper-bénéfice annuel. Ce rendez-vous annuel a rassemblé quelque 300 convives et permis d’amasser 80 500$. Cette somme s’ajoute dans les caisses de l’organisme, afin de pérenniser son engagement caritatif dans l’avenir.

Cinq façons d’aider la cause

-Faire un don à la Fondation Réno-Jouets

-Offrir ses services comme bénévole

-Acheter des jouets remis à neuf et vendus à moitié prix en boutique

-Déposer des objets dans la chute à jouets usagés (2699, avenue Watt, local J)

-En parler autour de soi pour faire connaître l’organisme

Pour plus d’information : www.fondationreno-jouets.ca

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *