Société
20:26 10 septembre 2016 | mise à jour le: 10 septembre 2016 à 20:26 temps de lecture: 2 minutes

L’avenue Ruel fait beaucoup moins ruelle

URBANISME. La présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Julie Lemieux, était enthousiaste de dévoiler la revitalisation de l’avenue Ruel et de la 122e Rue samedi, un investissement de 4,6 M$.

Trottoirs élargis et bancs publics, mais surtout une écoute de la population et une concertation des différents services de la Ville ont permis de remettre le citoyen au centre de ce projet de quartier. Le projet a mis en commun les idées et les besoins des citoyens, des urbanistes et des ingénieurs de la Ville. Une expérience vue comme un projet pilote pour Mme Lemieux. «On a travaillé tous ensemble et on a posé les bonnes questions, à savoir : comment réaménager cette rue-là en fonction des besoins des citoyens?», explique-t-elle.

Selon elle, l’expérience de l’avenue Ruel et de la 122e rue va être refaite dans les prochaines années dans les quartiers centraux, à forte densité de population. «Des rues comme celles-là sont importantes pour le cœur du quartier et changent la dynamique au niveau de la qualité de vie. Nous sommes en train de les cibler de les répertorier. Quand il y aura des travaux à faire sur ces rues, nous pourrons alors entamer le processus de concertation pour améliorer les artères», affirme-t-elle.

Cette façon de fonctionner vient revoir les pratiques de la Ville à la base de son organisation, selon la conseillère du district Montmorency. «L’ingénierie et les travaux publics nous disent : “Nous devons refaire cette rue-là”. Auparavant, ils partaient avec leur projet sans trop concerter l’aménagement qui arrivait en tout dernier lieu et finalement on ne pouvait rien faire parce que le chantier était trop avancé. Maintenant, en amont, on vérifie si on peut élargir les trottoirs, planter des arbres, si une piste cyclable peut passer sur la rue, on s’organise pour le faire aussi. Quand on s’y prend d’avance, ça sauve du temps et de l’argent», argue-t-elle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *