Société
15:00 6 avril 2018 | mise à jour le: 6 avril 2018 à 15:00 temps de lecture: 3 minutes

L’école Dominique-Savio s’attaque à la sédentarité

L’école primaire située dans le domaine des Maizerets vient de lancer le programme Force 4. Cette nouvelle initiative incite les jeunes élèves à bouger au moins 60 minutes par jour. 

Les jeunes en pleine action lors du lancement de Force 4.

Photo gracieuseté

Provenant directement du programme À l’école on bouge, au cube et mis en action par le Grand défi Pierre Lavoie et soutenu par le Gouvernement du Québec, Force 4 offre la chance d’activer les élèves une heure par jour tout en fournissant l’équipement et les idées aux écoles.

Pour Christine Fortier, directrice de l’école, cette initiative vient s’ajouter aux mesures déjà en place pour faire bouger les jeunes. «On avait déjà des programmes à l’intérieur de l’école pour que les élèves bougent, cette résolution permet d’aller chercher des jeunes avec un mode de vie sédentaire et les activer afin de les rendre plus actifs.»

Le lancement du programme pour les élèves de la première année à la sixième année vient de se faire officiellement, mais il est en place depuis novembre dernier. «On essaie d’instaurer la croyance que bouger active le cerveau et que c’est un gain pour nous. Je vois des changements concrets chez certains élèves et une équipe-école qui croit fermement au projet», ajoute la femme à la tête de l’école de 200 étudiants.

En participant à cette nouvelle action, l’école reçoit automatiquement un cube contenant beaucoup d’équipement pour la pratique d’exercices physiques comme des trottinettes des neiges, des mini plateformes d’aérobie ou même des ballons sauteurs. Cet équipement vient en support à celui déjà en place à l’intérieur de l’édifice. Il y a des vélos stationnaires dans tous les locaux où il y a de l’enseignement. Un point fort du nouveau programme est la web télé, avec laquelle les enseignants reçoivent beaucoup de suggestions pour faire passer les jeunes à l’action au quotidien.

Nouveauté

Il est maintenant possible pour les jeunes de troisième à sixième année, utilisant le service de garde le matin, de bouger une heure avant de commencer les cours. Depuis l’implantation de cette mesure, le service de garde a connu une augmentation de sa clientèle.

Il est important de rappeler que l’activité physique influence positivement les résultats scolaires, favorise la persévérance scolaire, améliore les relations interpersonnelles tout en renforçant le sentiment d’appartenance.

Il semble que l’école Dominique-Savio ait compris le message. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *