Société
18:02 20 mai 2015 | mise à jour le: 20 mai 2015 à 18:02 Temps de lecture: 3 minutes

22 élèves de Samuel-De Champlain font deux vidéoclips avec le rappeur Webster

ÉDUCATION. L’école secondaire Samuel-De Champlain a découvert la recette gagnante pour contrer le décrochage scolaire. Les 22 élèves du groupe de continuité secondaire II l’ont prouvé au Cineplex Odeon Beauport avec le lancement de deux vidéoclips réalisés en compagnie du rappeur Webster attestant que l’apprentissage du français rime avec plaisir et créativité.

«Durant toute l’année scolaire, ces jeunes ont participé à la deuxième édition du projet de motivation scolaire «Note expression». Ils avaient rendez-vous, chaque jeudi, avec l’artiste Webster, bien connu pour ses talents de rappeur et de communicateur, afin de participer à des ateliers d’écriture en français au terme desquels ils ont créé deux chansons sur des thématiques de leur choix,«L’horloge» et «Le futur», souligne Myriam Nadeau, agente de projets en persévérance scolaire à Intègr’action jeunesse.

Après avoir enregistré le fruit de leurs créations dans un studio d’enregistrement professionnel, les jeunes ont produit deux vidéoclips sous les précieux conseils de Jim Kangni et de Camille Gagnon, deux professionnels de la production vidéo.

Pour l’enseignant François Pichette, le but premier de cette expérience était de réussir à garder les élèves à l’école en faisant quelque chose de wow. «Ce projet a été une belle réussite parce qu’il y a des jeunes qui m’avaient dit au début qu’ils ne seraient pas là jusqu’à la fin de l’année et ils y sont toujours. Le défi a été relevé si on considère que le tiers des élèves de cette classe, soit une dizaine de jeunes décrochent habituellement».

Redonner un sens à l’école

Pour une des élèves participantes, cette initiative lui a permis d’aimer l’école.

«Ce projet nous a donné l’occasion d’aimer le français et de s’améliorer. On a appris plein de choses sans être assis sur un banc d’école. Maintenant, ce n’est plus difficile de me lever le jeudi pour aller à l’école, car je sais que je vais être avec Webster, Myriam et la gang et ça, ça me motive beaucoup et ça me fait aimer l’école», confie Maryanne.

L’agente de projet Myriam Nadeau a pu compter sur le soutien des membres de la direction, des enseignants de français, de mathématique et d’arts plastiques et même des surveillantes d’élèves.

«Plus qu’un projet de lutte contre le décrochage scolaire, «Note Expression» a redonné aux participants un sens à l’école. Alors que certains ont développé un sentiment d’appartenance à un groupe, d’autres se sont réconciliés avec le français, mais tous ont découvert qu’ils sont emplis de belles habiletés et de plein de potentiel», ajoute Myriam Nadeau en mentionnant aussi la précieuse collaboration financière de la Caisse Desjardins du Vieux-Moulin, de la Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale, de la Table Prévention jeunesse Beauport, de Fusion jeunesse et du Carrefour jeunesse-emploi Montmorency.

Les deux vidéoclips sont disponibles sur Youtube à https://youtu.be/1SCESlSrqm0 pour «L’Horloge» et à https://youtu.be/tdbam_l2d7c pour «Le futur».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *