Société
22:28 15 février 2015 | mise à jour le: 15 février 2015 à 22:28 temps de lecture: 3 minutes

Salut, Bonhomme!

BILAN. En dépit du régime de froid qui a sévi, l’organisation du Carnaval de Québec dresse un bilan positif de la 61e édition, qui s’est achevée, comme de raison, par la remise des clés de la Ville par Bonhomme.

La présidente de cette édition, Isabelle Hurtevent, le reconnaît volontiers: rarement les deux semaines du Carnaval auront été touchées par une vague de froid aussi intense et tenace. Mais elle préfère mettre de l’avant les bons coups qui, malgré tout, ont rallié des centaines de milliers de visiteurs au cœur de la «capitale de l’hiver».

«Ce dont nous sommes le plus fiers cette année, c’est d’être parvenus à déployer la fête à travers tout le territoire de la région de la Capitale-Nationale. En plus des deux sites principaux que sont Le monde de Bonhomme par Desjardins et la Zone Loto-Québec, l’esprit du Carnaval s’est fait sentir au sein des 11 rues carnavalesques, dans plus de 35 écoles de la Commission scolaire de la Capitale, à travers les milliers de participants du Défi château de neige du Carnaval, dans les multiples attraits de l’hiver de la Couronne blanche et au sein des sept événements gratuits conçus, organisés et autofinancés par nos duchesses. En plus d’avoir enraciné davantage le Carnaval au sein de sa communauté, nous avons réussi à séduire une toute nouvelle clientèle, les épicuriens festifs», s’est réjouie Mme Hurtevent.

Celle qui dit «mission accomplie» a également souligné la variété de la programmation, qui a su plaire aux petits et grands. Parmi les nouveautés, les autos tamponneuses sur glace, les fat bikes et la grande glissade de glace ont joui d’un vif succès, signale Isabelle Hurtevent. Au passage, elle ne manquera pas de souligner la voie de renouvellement sur laquelle s’est engagé le Défilé de nuit pour les trois prochaines années, mettant en valeur le thème de la nordicité. Le nouvel aménagement du Monde de Bonhomme est, lui aussi, appelé à poursuivre son développement vers un véritable parc thématique qui, promet-on déjà, «sera encore plus spectaculaire en 2016». Et les épicuriens n’ont qu’à bien se tenir alors que l’organisation voit grand pour le volet foodies pour la prochaine édition.

Spectacle de clôture

Avant de clore la 61e édition, Bonhomme, sa reine et ses duchesses ont offert un dernier tour de piste devant une foule rassemblée pour l’occasion sur les Plaines. L’émotion était palpable chez celles qui ont composé la deuxième cohorte du retour des duchesses. «Je souhaite que l’an prochain, d’autres femmes prennent la relève et vivent une aussi belle expérience que nous», a lancé la reine du duché de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, Marie-Andrée Boucher, avant de laisser Bonhomme remettre les clés de la Ville… avec la promesse de les reprendre l’an prochain.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *