Société
18:15 12 août 2015 | mise à jour le: 12 août 2015 à 18:15 temps de lecture: 2 minutes

Une surveillance archéologique mise en place

PATRIMOINE. Comme les travaux majeurs de réfection des infrastructures souterraines et de surface entrepris dernièrement sur l’avenue Royale sont effectués dans une zone patrimoniale de l’arrondissement historique de Beauport, une surveillance archéologique a été mise en place pour la durée des opérations qui s’échelonneront sur une période de trois mois.

Selon l’archéologue Pierre Giroux, originaire d’une famille pionnière du quartier Courville, cette surveillance a été jugée nécessaire en raison du riche potentiel historique de ce secteur particulier qui se situe dans une zone limitrophe à l’ancien manoir seigneurial de Robert-Giffard et à plusieurs anciens bâtiments industriels comme la Brasserie de Beauport, la Distillerie Racy, ainsi que le moulin Brown et son barrage à proximité de la rivière Beauport.

D’après les devis des travaux autorisés par la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications, toutes les nouvelles conduites d’utilité publique devront être concentrées sous le trottoir du côté nord du chemin.

Plusieurs documents anciens trouvés par des chercheurs mentionnent que ce secteur était au cœur de l’activité économique de Beauport à une certaine époque entre 1800 et 1930 en raison des industries qui exploitaient l’eau de la rivière Beauport pour leur production commerciale.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *