Actualités
16:48 27 janvier 2021 | mise à jour le: 27 janvier 2021 à 16:51 temps de lecture: 4 minutes

Bilan et projets pour la députée de Beauport-Limoilou

Bilan et projets pour la députée de Beauport-Limoilou
Photo: Bernard Thibodeau, HOC-CDC, 202Interrogée sur son plus grand apprentissage de l’année 2020, Julie Vignola évoque l’importance de la présence. /Photo gracieuseté – Julie Vignola

POLITIQUE. «Faire ce que doit» et «Noblesse oblige» sont les devises de Julie Vignola depuis son entrée en politique fédérale en 2019. À l’aube de l’année 2021, la députée bloquiste constate que ses principes résonnent particulièrement en temps de pandémie et qu’ils ont façonné sa façon d’aborder la crise sanitaire. 

«Faire ce que doit, ça implique de travailler, travailler et travailler, de ne jamais le faire pour moi. Noblesse oblige, c’est que même si tu n’as pas d’avantages personnels à travailler sur un dossier, tu le fais pour avantager quelqu’un d’autre. C’est ça qui me motive et qui me fait avancer. C’est ce que j’ai fait en 2020 et c’est ce que je continuerai de faire en 2021», assure Julie Vignola. La députée fédérale se réjouit de voir que la population est guidée par des valeurs similaires. Quotidiennement, elle assiste à diverses formes de collaboration et d’entraide, en voyant des citoyens remplir les frigos communautaires, par exemple.

Malgré le contexte entourant la pandémie de COVID-19, la députée de Beauport-Limoilou dresse un bilan positif de la dernière année. Son bureau de circonscription a remis plus de 38 000$ à des organismes et médias locaux et 650 000$ ont été distribués à travers le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire. Au printemps 2020, la députée et son équipe ont travaillé sur les dossiers de rapatriements de près de 50 résidents de la circonscription.

«On avait des gens coincés au Pérou, par exemple, et on coordonnait le tout à distance. On retenait le chauffeur d’autobus s’il manquait quelqu’un à bord. Quand la personne manquante arrivait, mon contact prenait une photo et me l’envoyait. Quand les gens m’écrivaient qu’ils étaient assis dans l’avion en direction du Canada, j’étais folle de joie, j’avais réussi ma mission.»

«Puisque je ne pouvais pas être présente physiquement auprès des citoyens, je devais être encore plus à l’écoute. C’est comme ça qu’on fait de la politique de proximité. J’ai jasé avec les gens et ça a fait du bien. Je pense que la crise a exacerbé le besoin de s’entraider et de s’écouter.»
-Julie Vignola.

Un de ses coups de cœur 2020? Le dépôt de son premier projet de loi (C-254) pour l’application de la Loi 101 aux institutions sous juridiction fédérale.

Quand la présence physique n’est pas possible, il faut trouver de nouvelles techniques pour communiquer et être ensemble, estime Julie Vignola. Grâce au courrier de circonscription par exemple, des citoyens ont partagé leur numéro de téléphone et ont pu discuter avec la députée. Et au printemps, la députée s’est réjouie du travail de collaboration qui s’est joué entre les paliers gouvernementaux municipal, provincial et fédéral, et où la partisanerie a été mise de côté.

Ses projets pour 2021

Les transferts en santé sont un des principaux chevaux de bataille de Julie Vignola pour les prochains mois «parce que c’est la base de tout», affirme la députée. «C’est le nerf de la guerre dans une situation comme on vit en ce moment. L’entente entre la province et le gouvernement fédéral, c’est qu’on paye 50% chacun pour les services de santé. Justin Trudeau se vante de donner 40G$, mais ça doit être 91G$, selon l’entente!»

L’élue prévoit également défendre le portefeuille des personnes âgées. «Les coûts ont augmenté pour les aînés. On leur demande de se faire livrer leurs biens essentiels, mais on leur ajoute une dépense en chargeant le service de livraison», défend Julie Vignola.

«On ne lâche pas le morceau non plus sur l’environnement. Nos citoyens souhaitent un développement économique de la région, mais pas au détriment de la protection de l’environnement et de la qualité de vie», maintient l’élue, en référence au projet Laurentia au Port de Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *