Politique
14:04 15 septembre 2018

Vers le zéro déchet dans nos cuisines

ENVIRONNEMENT.  À moins d’être complètement coupé du reste du monde, vous être sans doute au courant que l’environnement est un enjeu de plus en plus préoccupant. Réduire sa production de déchets domestiques est un geste simple qui peut faire une grande différence. Comme pour n’importe quelle habitude qu’on veut durable, on y va un pas à la fois. Pour commencer en douceur, voici cinq produits à éliminer de nos cuisines et des options de remplacement à vous procurer ici même, dans les commerces beauportois.

Les produits Abeego remplacent à merveille la pellicule plastique.

(Photo gracieuseté – Mère Hélène)

Pailles de plastique
Les pailles de plastique ont fait la une cet été. Plusieurs restaurants les ont même bannies de leur établissement. Selon Greenpeace, environ 57 millions de pailles jetables sont utilisées au Canada quotidiennement. On emboîte le pas au mouvement en se procurant des pailles réutilisables à la maison. On peut opter pour les pailles en silicone réutilisables disponibles à la boutique Mère Hélène des Promenades Beauport (3333, rue du Carrefour). L’ensemble comprend six pailles de tailles différentes pouvant s’adapter à tous les types de verres et elles vont au lave-vaisselle. Si on préfère un embout plié, on saute sur les pailles Port-style de Maison Plus faites en acier inoxydable qu’on peut trouver à la boutique Les Cafés de Julie (60, Côte Saint-Grégoire). Elles se vendent en paquet de quatre, incluant une brosse pour l’entretien. Faites vite, elles partent rapidement.
​Pellicule plastique
On s’en sert pour recouvrir les restants de repas, conserver les fruits coupés, emballer les sandwichs, on en prend une petite quantité à la fois, mais sans s’en rendre compte, on produit beaucoup de déchets. Pour mettre fin au rouleau (avec lequel on se débat souvent, d’ailleurs!), on se penche sur les diverses autres possibilités. Pour emballer nos aliments, on choisit une formule réutilisable beaucoup plus écologique faite à base de cire d’abeille. On se procure les produits Abeego en différentes tailles à la boutique Mère Hélène ou les pellicules lavables de la marque Bee’s warp chez Les Cafés de Julie. Dans cette dernière boutique, on trouvera aussi plusieurs choix de couvercles en silicone de différentes tailles à déposer sur nos plats à réfrigérer.  
Capsules de café
Vous disposez d’une cafetière qui vous permet de vous préparer une tasse de café à la fois? Mine de rien, ces petites capsules s’empilent au fond de votre poubelle chaque jour. Pour y remédier, on utilise des dosettes à café réutilisables. Vendus à l’unité ou en paquet de trois, ces petits filtres individuels vous permettent d’utiliser le café de votre choix. On les achète notamment chez Tatum Café (2530, boul. Louis-XIV) et chez Les Cafés de Julie.
Sacs à fruits et légumes
Bon nombre d’entre nous avons déjà troqué les sacs d’épicerie jetables pour des sacs réutilisables. L’habitude est maintenant répandue. Mais qu’en est-il des sacs de plastique utilisés pour emballer les fruits et légumes pris sur les étalages? On continue la logique en optant pour des sacs réutilisables. La boutique Mère Hélène propose, à même sa collection MH, un paquet de deux sacs pour fruits et légumes.
Papier absorbant

Sur nos comptoirs de cuisine traîne presque toujours un rouleau de papier absorbant. Il peut facilement être remplacé par les essuie-tout réutilisables et biodégradables de l’entreprise québécoise KLIIN. À mi-chemin entre l’essuie-tout et la guenille, KLIIN est composé à 100% de fibres naturelles et s’emploie de multiples façons. Pour l’entretenir, on le met au lave-vaisselle ou à la laveuse. En plus, ils sont absolument jolis! On court voir les différents modèles à la boutique Mère Hélène.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *