Politique
20:50 16 novembre 2009 | mise à jour le: 16 novembre 2009 à 20:50 temps de lecture: 3 minutes

Vol de tableaux au Symposium d’art de Beauport

Le fort achalandage au centre commercial Les Promenades Beauport où se tient un important centre de vaccination contre la grippe A (H1N1) n’aura pas eu que des avantages pour la 7e édition du Symposium d’art de Beauport. Trois tableaux de bonne valeur d’artistes participants y ont été volés dans la nuit de jeudi à vendredi matin, bien que les kiosques d’exposition aient été fermés et recouverts d’une toile comme à l’habitude.

«J’ai participé à de nombreux symposiums. J’en suis à mon quatrième ici et c’est la première fois que je vois ça. C’est inadmissible, mais que voulez-vous, il y a toute sorte de monde dans une foule aussi grande», a souligné Susanne Samson qui compatissait avec les trois artistes qui se sont fait dérober des tableaux au tout début de la période d’exposition.

Selon le fondateur de l’événement Jean-Paul Langlois, il y aurait pu y avoir un peu plus de surveillance dans le centre commercial étant donné que les portes ouvraient très tôt le matin en raison de cette importante campagne de vaccination.

Des visiteurs mal intentionnés ont en effet profité de l’occasion pour subtiliser des œuvres des artistes Louise Fortier, Éveline D. Couturier et Marie-Claude Mathieu, outrée d’avoir perdu une de ses plus belles toiles de grand format, deux pieds par trois pieds, intitulée «La chorale» et estimée à plus de 500 $.

Une nouvelle association pour la 7e édition

Présenté cette année par la nouvelle association à but nom lucratif Promos d’art DGL, dont l’objectif est d’aider à diffuser les arts sous toutes ses formes, l’événement a regroupé une quarantaine d’artistes peintres et du vitrail de la grande région de dans le mail du centre commercial. La présidente Denise Gagné Langlois a pris la relève du Cartier des Arts qui tenait chaque année ce symposium dans les deux premières semaines de décembre.
«Le changement de dates n’a pas paru sur l’achalandage parce qu’il y avait de longues files d’attente pour la vaccination. Cela nous a quand même dérangés un peu parce que les acheteurs potentiels ont eu de la difficulté à accéder aux kiosques de plusieurs exposants», a souligné M. Langlois.
Tenue sous la présidence d’honneur du député provincial de Jean-Lesage, André Drolet, l’édition 2009 s’inscrivait dans le cadre des fêtes du 375e anniversaire de Beauport et a permis d’honorer l’artiste peintre Armande Marcoux Langelier en tant que personnalité ayant le plus contribué au développement culturel de Beauport, longtemps reconnue comme une ville de sport.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *