Politique
20:47 21 mars 2008 | mise à jour le: 21 mars 2008 à 20:47 temps de lecture: 3 minutes

Le district du Vieux-Bourg disparaîtrait

Le comité de réflexion sur la gouvernance de la Ville de Québec a déposé, la semaine dernière, une recommandation proposant la division du territoire de la ville en six arrondissements et 24 districts par rapport aux huit et 37 qui existent actuellement. L’arrondissement de Beauport y conserve son territoire, mais y perdrait un district, celui du Vieux-Bourg.

Un coup d’œil sur la nouvelle carte de l’arrondissement proposée permet rapidement de le constater. Aujourd’hui délimité par l’autoroute Félix-Leclerc au nord, la rue Francheville à l’est, le fleuve Saint-Laurent au sud et la rivière Beauport à l’est, le district du Vieux-Bourg disparaîtrait en raison de l’agrandissement du district du Vieux-Moulin vers l’est jusqu’à l’avenue des Cascades et le boulevard des Chutes, du prolongement du district de la Chute-Montmorency vers l’ouest jusqu’à la rue Labelle et le boulevard des Chutes ainsi que de l’empiètement du district de St-Michel vers le sud jusqu’à des Cascades, l’avenue Royale et la rue Labelle.

Actuellement, le nombre d’électeurs par district électoral varie de 6 900 à 13 163 dans l’ensemble de la ville. Le comité croit qu’une augmentation du nombre d’électeurs jusqu’à une moyenne de 16 000 par district électoral n’est pas de nature à compromettre la représentation effective des électeurs, surtout si la fonction de conseiller municipal est exercée à plein temps.

Invité à livrer ses commentaires au BEAUPORT EXPRESS, le président de l’arrondissement de Beauport et conseiller du district du Vieux-Bourg, André Letendre, a souligné qu’il s’agissait pour lui d’un moindre mal parce qu’il avait déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections municipales.

Rencontres d’information

Quatre rencontres d’information auront lieu durant deux fins de semaine, soit les 5 et 6 avril ainsi que les 12 et 13 avril, afin d’expliquer les recommandations du comité à la population. Les lieux et heures seront annoncés bientôt.
Le comité sur la gouvernance municipale a eu pour mandat d’évaluer le système de représentation électorale et de suggérer une structure permettant une représentativité équitable. Cet exercice s’inscrit dans l’obligation qu’a la Ville de réviser sa carte électorale en vue de l’élection générale du 1er novembre 2009, à l’instar des autres municipalités du Québec. Présidé par Françoise Mercure, ce comité était complété par Pierre-F. Côté, ancien directeur général des élections du Québec et ancien greffier de la Ville de Québec, Normand Chatigny, ancien maire de la Ville de Cap-Rouge et ex-membre du comité exécutif de la Ville de Québec, Pascale Guimont, ex-directrice du Service des loisirs de la Ville de Sainte-Foy et René Damphousse, ancien greffier de la Ville de Sainte-Foy et ancien greffier par intérim de la Ville de Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *