Politique
20:58 17 mai 2010 | mise à jour le: 17 mai 2010 à 20:58 temps de lecture: 2 minutes

150 résidents de Beauport tannés du bruit entre Seigneuriale et Labelle

Plus de 150 résidents de Beauport demeurant au sud de l’autoroute Félix-Leclerc ont signé une requête dernièrement pour l’obtention d’un mur coupe-son entre la rue Seigneuriale et la rue Labelle. Exaspérés par le bruit continuel des véhicules depuis plusieurs années, ils craignent que cette situation déplaisante aille en s’empirant avec l’augmentation de la circulation.

En entrevue avec le BEAUPORT EXPRESS, le porte-parole des résidents Yves Gosselin a mentionné les nombreux arguments qui justifient la démarche des citoyens de ce secteur de Beauport pour l’obtention d’un mur antibruit.
«Les vents dominants viennent de l’ouest et du nord-ouest. Ils amènent le bruit en permanence en direction des résidences. L’autoroute Félix-Leclerc passe près des résidences et les contourne. Comme il y a une côte à gravir en direction est, le bruit est amplifié par l’accélération. Il y a aussi beaucoup de bruit occasionné par les camions qui empruntent la sortie Labelle pour acheminer leurs chargements de matériel de remplissage à la carrière située sur la rue Labelle. Ces inconvénients empêchent les résidents, dont plusieurs qui étaient là avant la construction de l’autoroute, de jouir pleinement de la vie à l’extérieur», affirme M. Gosselin.

Le député André Drolet interpelé

Une copie de la pétition a été remise il y a deux semaines à la présidente de l’arrondissement de Beauport, Lisette Lepage, qui a immédiatement retourné un accusé-réception en soulignant que ce dossier sera étudié par les élus. M. Gosselin a planifié une rencontre aujourd’hui avec le député de Jean-Lesage, André Drolet, dans le but de lui demander d’être le porteur du dossier et de le faire cheminer auprès des autorités administratives et politiques.
<@CP> (Photo Michel Bédard)
<@CP> (Photo Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *