Politique
02:29 13 octobre 2013 | mise à jour le: 13 octobre 2013 à 02:29 temps de lecture: 5 minutes

Élections municipales: Lutte à quatre dans le district «Sainte-Thérèse-de-Lisieux»

Quatre candidats se font la lutte aux élections municipales du dimanche 3 novembre à la Ville de Québec dans le district «Sainte-Thérèse-de-Lisieux» de l’arrondissement de Beauport. Voici les portraits des candidats qui désirent obtenir un poste de conseiller municipal.

Marie France Trudel – Équipe Labeaume

Fondatrice en 1998 du comité de loisirs Cambert, dont elle a occupé la présidence jusqu’en novembre 2005, Marie France Trudel a représenté le secteur nord de Beauport d’avril 1999 à novembre 2005 au comité consultatif d’urbanisme avant d’en assumer la vice-présidence en tant qu’élue jusqu’en 2009. Conseillère municipale depuis novembre 2005, membre du comité de vérification de la Ville de Québec, présidente du Service de transport adapté de la Capitale et vice-présidence du conseil d’administration du Réseau de transport de la Capitale, elle sollicite un troisième mandat dans le district où elle demeure, un deuxième avec l’Équipe Labeaume.

Ses priorités si elle est élue

Le projet majeur de Marie France Trudel est de faire une étude des besoins afin de doter le nord de l’arrondissement d’une grande salle communautaire. Elle entend aussi poursuivre la réfection des infrastructures de rues, effectuer de nouveaux aménagements et des travaux de réfection dans les parcs du district, bonifier le parc Turcot et créer le parc Panorama-Seigneurial.

Claudie Émond – Démocratie Québec

Femme engagée dans son milieu comme membre de plusieurs conseils d’administration et de comités jeunesse et sportif, Claudie Émond est conseillère en gestion et possède une vaste expérience dans plusieurs types d’entreprises. En plus d’avoir oeuvré à la Ville de Québec entre 2009 et 2010, elle a agi à titre de spécialiste en optimisation des processus pour ArcelorMittal Mines Canada à Fermont, formatrice en gestion des ressources humaines au Collège Lévis-Lauzon, consultante en gestion et amélioration continue dans plusieurs villes du Québec, chef d’équipe et technicienne en fiscalité pour Samson Bélair Deloitte et Touche et coordonnatrice pour le Regroupement des CPE du Saguenay – Lac-Saint-Jean.

Ses priorités si elle est élue

Pour que le secteur nord soit autre chose qu’un district dortoir, Mme Émond entend concevoir un plan de développement et d’amélioration des services pour les familles incluant la réfection des parcs Montpellier et Chevalier, assurer un meilleur appui de la Ville aux fêtes de quartiers, améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes sur le boulevard Louis-XIV et aider les citoyens du district à se faire entendre avec la création d’un conseil de quartier.

Daniel Beaulieu – Alliance de Québec

Militaire de carrière dans les Forces armées canadiennes, Daniel Beaulieu est né, a grandi et habite toujours à Beauport. Âgé de 33 ans, il est père de deux enfants. Membre des Voltigeurs de Québec depuis 1999, il a participé à cinq missions outremer et accumulé une très grande expérience en leadership et en gestion qui s’avère une ressource inestimable pour le quartier général où il travaille présentement. Chef et fondateur du nouveau parti municipal Alliance de Québec, il a été membre de l’exécutif de Montmorency pour l’Action démocratique du Québec en 2011-2012 et il s’est présenté comme indépendant aux élections municipales de 2009 dans le district de La Chute-Montmorency.

Ses priorités s’il est élu

Comme chef du nouveau parti Alliance de Québec, Daniel Beaulieu prône la diminution des dépenses et le remboursement de la dette pour réduire les comptes de taxes des citoyens et respecter leur capacité de payer. Il a comme principaux engagements d’offrir une représentation maximale aux gens de Sainte-Thérèse-de-Lisieux au conseil de ville et de combler le manque de patrouilleurs dans le secteur nord de Beauport, car il considère qu’il est mal couvert par les policiers, surtout dans les zones scolaires.

Patrice Fortin – Indépendant

Patrice Fortin suit de près et de loin la politique municipale depuis bientôt 25 ans. Les citoyens qui assistent régulièrement aux assemblées publiques ont eu l’occasion de le rencontrer à maintes reprises. Il a été chef de deux partis politiques sur la scène provinciale et plusieurs fois candidat aux élections municipales.

Ses priorités s’il est élu

Patrice Fortin s’engage en premier lieu à intégrer la future piscine de Giffard à l’intérieur de la Bibliothèque Étienne-Parent dans les plans d’agrandissement afin d’en faire un véritable centre communautaire. Il verra aussi à faire réparer rapidement les nids-de-poule et crevasses dans les rues du district, ainsi qu’à mettre de la pression auprès des gouvernants pour l’aménagement de bornes de recharge pour vélos, motos et triporteurs électriques afin de favoriser une réduction de la pollution et valoriser les transports alternatifs qui aideraient les personnes à mobilité réduite.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *