Politique
20:39 6 novembre 2013 | mise à jour le: 6 novembre 2013 à 20:39 temps de lecture: 3 minutes

Dernier exécutif à Québec avant le nouveau lundi

«C’est un beau moment. On vient de fermer la boucle. On est très heureux de l’équipe avec laquelle on a travaillé», a résumé Richard Côté, en marge de la dernière séance du dernier comité exécutif avant que celui-ci ne soit renouvelé, lundi prochain.

Celui qui a été vice-président au comité exécutif, tout comme François Picard, a longtemps mûri son départ de la vie politique, après 18 ans comme conseiller municipal. M. Côté a avoué qu’il aurait aimé régler le dossier des conventions collectives avant de partir. «Je pense que dans les prochains quatre ans, le mandat sera meilleur. Les autres villes vont suivre, il y aura un mouvement», a-t-il résumé.

Autant Richard Côté, François Picard que Marie-Josée Savard s’entendent sur le fait que l’amphithéâtre a été «LE» grand projet au cours de leur mandat respectif comme élu à la Ville de Québec. «C’est un accomplissement majeur. Ce bâtiment va marquer les 50 prochaines années à Québec», a commenté M. Côté, qui relèvera sous peu un nouveau défi, sans vouloir en dire davantage.

«C’est certain que l’amphithéâtre est quelque chose d’extraordinaire», a admis Marie-Josée Savard, qui retourne en affaires et entend se consacrer davantage à sa famille.

«Le fait d’avoir été chercher un deuxième enfant en Chine a bousculé les plans. J’ai un petit garçon de quatre ans et une fille de 6 ans. J’aurais eu des regrets si j’avais continué», a ajouté celle qui ne ferme toutefois pas la porte à jamais à la vie politique. «Il ne faut jamais dire jamais. Ça a été une très belle expérience. Je pars zen», a-t-elle résumé.

«On a été meilleurs grâce à vous»

François Picard, ayant lui aussi été vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, s’est dit fier d’avoir pris part au lancement de l’amphithéâtre. «C’est bien parti. On est dans les temps, l’échéancier, le budget. On sait qu’il va entrer en gare en 2015; il est comme une horloge suisse», a-t-il illustré.

Quant aux contrats, l’un des derniers octroyés concerne les sièges. D’ici deux semaines, des appels d’offres seront lancés pour les aménagements intérieurs. «Mais le grand défi sera lorsqu’il y aura 500 travailleurs en même temps sur le chantier l’année prochaine. Ce sera un gros travail de coordination», estime-t-il.

Celui qui a été le bras droit du maire de Québec a profité de ce dernier tour de piste au comité exécutif pour remercier les membres de la presse. «C’est une belle marque [d’appréciation] que vous nous faites, d’être tous là devant nous. On a été meilleurs grâce au travail que vous faites», a-t-il conclu.

Groupe Québec Hebdo.

Petite photo de famille de l’exécutif de 2009 à 2013, avant qu’il ne soit renouvelé lundi prochain. À l’avant-plan: le maire de Québec, Régis Labeaume, entouré de Richard Côté et François Picard. Au deuxième rang: Michelle Morin-Doyle, Sylvain Légaré, Marie-Josée Savard, Julie Lemieux, Steeve Verret et Chantal Gilbert. (Photo Véronique Demers)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *