Économie
14:57 8 mai 2009 | mise à jour le: 8 mai 2009 à 14:57 temps de lecture: 3 minutes

La Primerose et la Seigneurie se distinguent au 11e Concours québécois en entrepreneuriat

Les projets «Coussins-Coussa» de l’école primaire de la Primerose et «Vapo-Écolo» de l’école secondaire de la Seigneurie figurent parmi les 21 projets d’entreprises qui ont mérité des prix lors de la finale régionale du Concours québécois en entrepreneuriat.

Tenu sous la présidence d’honneur de Dominique Brown, fondateur et directeur général de Beenox, l’événement a permis aux sept centres locaux de développement (CLD) de la région de la Capitale-Nationale de remettre des bourses totalisant plus de 20 000 $ aux lauréats régionaux qui courent maintenant la chance de se partager près de 300 000 $ à la finale nationale, le 18 juin prochain, au Centre des congrès de Québec.

La Primerose a mérité une bourse de 500 $ dans la catégorie «Primaire 2e cycle» pour le projet «Coussins-Coussa» qui consistait à améliorer la capacité d’attention des élèves en classe et protéger la vie de leurs vêtements.

Ce projet entrepreneurial tient son origine d’une idée des enfants de concevoir des coussins personnalisés, sur lesquels ils pourraient s’asseoir en classe ou lors de spectacles offerts au gymnase. Grâce à l’aide de parents bénévoles, les jeunes ont fabriqué des coussins et y ont apposé leur photo avec un fer à repasser. Des sacs imperméables pour bottes et souliers, parfaits pour les cases des élèves, ont également été conçus dans le cadre de ce projet. Plusieurs centaines d’exemplaires ont été produits. Les élèves ont été invités à utiliser ces coussins et sacs durant tout leur séjour à l’école.

Prix «Coup de cœur» à la Seigneurie

Lauréat d’un premier prix au niveau local en secondaire 2e cycle, la Seigneurie a décroché pour sa part le prix «Coup de cœur» assorti d’une bourse de 200 $ pour le projet «Vapo-Écolo» qui consistait à la production de produits ménagers écologiques fabriqués avec un mélange d’eau, de vinaigre et de savon à vaisselle, le tout agrémenté de quelques gouttes d’huiles essentielles. Des bouteilles d’eau recyclées ont été utilisées pour contenir le produit. Les jeunes désiraient ainsi sensibiliser les élèves et le public à l’égard de leurs préoccupations environnementales.
Selon les organisateurs, cette année encore le nombre et la qualité des projets déposés ont été très impressionnants avec la présentation de 401 projets à l’échelle de la Capitale-Nationale; 312 dans le volet «Entrepreneuriat étudiant» et 89 dans le volet «Création d’entreprise».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *