Économie
12:35 19 novembre 2015 | mise à jour le: 19 novembre 2015 à 12:35 temps de lecture: 3 minutes

Donner l’exemple en écoconstruction performante

CONCEPTION. Partageant la même passion pour la réalisation de projets commerciaux et institutionnels qui se distinguent par leur efficacité énergétique et leur souci écologique, la firme de génie électromécanique Ambioner et STGM Architectes se sont donné une belle carte de visite. Leur siège social commun a reçu plusieurs distinctions dont récemment la certification LEED-NC niveau Platine.

Le bâtiment situé au 2980 boulevard Sainte-Anne à Beauport, voisin de l’écoquartier d’Estimauville, devient ainsi le premier projet dans la région de Québec a arboré la plus haute reconnaissance du programme LEED (pour Leadership in Energy and Environmental Design). Autre élément de fierté pour les occupants du bâtiment qui se distingue sous plusieurs aspects, il s’agit aussi du premier projet privé à atteindre ce niveau de certification dans la province.

«Nous avons misé sur plusieurs pratiques novatrices de construction, afin de se doter d’un bâtiment qui soit efficace, confortable et propice à créativité de nos équipes d’employés. Cela se confirme, notamment, par l’atteinte d’une économie de 65% sur la consommation d’énergie. La facture annuelle s’élève à 9000$, alors qu’il en coûterait 27 000$ pour chauffer et éclairer un bâtiment conventionnel similaire», illustre Miguel Duarte e Sousa, président d’Ambioner.

Le bâtiment recouvert de bois ne passe pas inaperçu dans le paysage urbain. Ayant mérité plusieurs autres distinctions locales, dont le Prix émergence de la Ville de Québec, il a suscité l’intérêt au Canada, aux États-Unis et jusqu’en Europe. L’immeuble de bureaux se démarque par l’intégration d’une batterie de mesures éconergétiques. Celles-ci vont de la récupération des eaux de pluie jusqu’à l’utilisation d’éclairage DEL avec détecteur de mouvement pour l’allumage, en passant par la recyclage de matériaux comme des planches de bois de grange et du verre usagé pour les cloisons internes.

«Nous avons également bonifié le bâtiment d’un mur solaire pour préchauffer l’air ambiant, d’une borne de recharge pour voiture électrique, de bassin de rétention sur le terrain et d’un système d’aérothermie avec thermopompes pour le confort intérieur. Cela contribue à créer une atmosphère de travail optimale», explique M. Sousa.

Motivation

Fondées en 2009, Ambioner et STGM ont comme principale motivation de faire évoluer les façons de faire techniques et pratiques dans la construction de bâtiments. Les deux entreprises se présentent comme des chefs de file dans la conception d’édifices verts, qui consomment moins d’énergie et émettent moins de rejets polluants.

«Nous estimons avoir un grand rôle à jouer dans la promotion d’une vision et de valeurs liées au développement durable», conclut l’ingénieur. Il espère qu’avec le temps les promoteurs privés vont suivre la tendance tracée dans l’institutionnel, pour proposer des complexes immobiliers écoperformants. Dans un marché plus serré, voilà une bonne façon de se signaler.

Contribution à des projets

-Nouvelle usine Olympus à Québec

-Centre multifonctionnel de Saint-Augustin

-Futur Centre de cancérologie de Lévis

-Divers mandats de la Société québécoise des infrastructures

-Divers mandats de Travaux publics Canada

 

Journal de l’Habitation, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *