Économie
19:49 28 avril 2014 | mise à jour le: 28 avril 2014 à 19:49 temps de lecture: 3 minutes

La fibre entrepreneuriale se développe à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries

ENTREPRENEURIAT – Les élèves jeunes et adultes qui fréquentent les écoles de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries ont de plus en plus la bosse des affaires. Les 24 prix décernés pour des projets à l’échelon local du 16e Concours québécois en entrepreneuriat confirment cet engouement pour le développement économique et la création de nouveaux emplois dans divers domaines.

Après avoir analysé une quarantaine de projets au cours des dernières semaines, le jury de l’échelon local du 16e Concours québécois en entrepreneuriat a remis des premiers et deuxièmes prix de 150 $ et 75 $ à 16 équipes d’élèves d’écoles primaires et secondaires de la commission scolaire, de même que des certificats d’honneur à huit nouvelles entreprises situées sur l’ensemble de son territoire.

La commission scolaire s’était associée aux Centres locaux de développement (CLD) de la Côte-de-Beaupré, Île d’Orléans, Jacques-Cartier et Québec, ainsi qu’aux Carrefours jeunesse-emploi Montmorency, Charlesbourg – Chauveau et Charlevoix – Côte-de-Beaupré, pour l’attribution de ces prix de l’échelon local.

En route pour le gala régional

Les 10 projets retenus pour les deux grands volets «Entrepreneuriat étudiant» et «Création d’entreprises», seront en lice à l’échelon régional, dont le gala aura lieu en mai à l’Université Laval. On y retrouve, entre autres, dans le volet «Entrepreneuriat étudiant» les projets «Je lis et j’écris, avec le tapis» de l’école primaire de l’Escalade à Charlesbourg, «La nuit littéraire» de l’école primaire Sainte-Famille à l’Île d’Orléans, «Le prêt de vél’EAU» de l’école secondaire Académie Sainte-Marie à Beauport, «Le café étudiant l’Équithé» de l’école secondaire de la Seigneurie à Beauport et celui des livres d’activités intellectuelles «Éclairs de génie» de la Maison des adultes à Charlesbourg.

Le volet «Création d’entreprises» sera représenté par Les Aliments Chipilin, une nouvelle entreprise artisanale de tamal, un produit traditionnel de la cuisine mexicaine, dont le développement s’est effectué dans la catégorie bioalimentaire au Centre de formation professionnelle Fierbourg, à Charlesbourg.

Les projets gagnants de cette deuxième étape accèderont ensuite à la sélection nationale qui se tiendra le 18 juin au Centre des congrès de Québec.

«Les enseignants qui proposent des projets entrepreneuriaux à leurs élèves leur permettent d’acquérir une créativité, un sens de l’organisation, et même des affaires, qui leur sera des plus bénéfiques, peu importe la voie qu’ils choisiront», a souligné la vice-présidente de la commission scolaire, Huguette L. Parent, au terme de cette soirée spéciale de remises.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *